Messe de la Saint Honoré

Saint Honoré, patron des boulangers

Tout d'abord, un peu d’Histoire…

Le premier Saint patron des boulangers fut Saint Lazare mais au XVème siècle fut érigée à PARIS en l’église Saint Honoré, la première confrérie des boulangers et Saint Honoré prit la place de Saint Lazare.

Honoré naquit dans une riche famille au village de Port-le-Grand, près d’ABBEVILLE, en Ponthieu, au début du VIe siècle.

Très jeune, il eut des dispositions pour la prière et le jeûne. Quand ce jeune homme dissipé annonça à sa nourrice qu'il voulait devenir prêtre, elle était en train de faire cuire son pain. "[italique]Et quand ma pelle aura des feuilles, tu seras évêque ![/italique]" se moqua la brave femme. Sous ses yeux ébahis, la pelle se mit à reverdir.

Il deviendra très populaire au Moyen-Age parce qu'une procession organisée autour de ses reliques a mis fin à la terrible période de sécheresse de l'an 1060. Une légende dit aussi que le Christ lui est apparu pendant l'eucharistie pour partager le pain avec lui. C'est à ce titre que Saint Honoré est le patron des boulangers.

[gras]Il est fêté le 16 mai[/gras] chez beaucoup de boulangers à travers toute la France : c'est la « fête du pain ». L'occasion de célébrer une fois l'an, sur le lieu des moissons, au moulin et au fournil, le travail des céréaliers, des meuniers et des boulangers qui maintiennent la tradition du bon pain français.

Profondément vertueux, à l’écoute des petites gens, secourant les indigents, il succéda à Saint Béat en tant que huitième évêque d’Amiens. Il mourut en l’an 600, le 16 mai.


Le 13 mai 2017, une messe en l’honneur de Saint Honoré était célébrée en l’église d’IFS bourg. A l’initiative de la confrérie des Talmeliers du Bon Pain du Calvados, cette belle cérémonie a rassemblé plus de 150 personnes.

Dans ses remerciements lors de la messe, le Président SERAIS a rappelé que "le pain est l’aliment le plus noble qui soit, qu’il mérite le respect, qu’il est le fruit du travail des hommes, que la vie de l’artisan boulanger se passe en coulisse, au fournil, d’où s’échappe tôt le matin l’odeur appétissante et que sur scène au premier plan, dans une activité semblable à celle d’une ruche, la boulangère vend le pain fait avec tant d’amour et de passion. Il n’a pas manqué de souligner également le véritable lien social que la boulangerie artisanale représente dans les villes et les villages".


A l’issue de la cérémonie, les membres de la Confrérie ont distribué des pains bénis aux fidèles puis se sont rendus à la Maison de la Boulangerie où un verre de l’amitié et une collation leur étaient offerts par le Groupement Professionnel.

Les Talmeliers du Bon Pain du Calvados n'ont qu'un seul objectif : promouvoir la boulangerie artisanale. Pour Daniel ROUSSEL, grand maître, ancien boulanger à CAEN, Jean-Yves BONAMY, grand tabellion, ancien boulanger à LUC SUR MER et Françoise JEHENNE, grand argentier, ancienne boulangère à VIRE, la défense des bons produits reste avant tout une priorité.

« Les confréries sont réservées à ceux qui aiment la joie de vivre, la bonne chère et les produits que le terroir met à la disposition des fins palais », précise le grand maître.


Le Groupement Artisanal remercie chaleureusement ces passionnés pour leur engagement et leur soutien dans de nombreuses manifestations, toujours en l’honneur de la boulangerie artisanale !

La Confrérie des Talmeliers du Bon du Calvados remercie les boulangeries d’IFS pour leur participation :

« Au Pain Gourmand » M. Mme LECOEUR

« Saveurs et Gourmandises » M. Mme HODIERNE

« Le Moulin des Pierres » M. PIERRE

Boulangerie BONAMY

Publié le samedi 13 mai 2017

Événement à venir

Offres d'emploi

Partenaires