Articles


Facturation des entreprises

Depuis le 1er octobre 2019, il y a deux nouvelles mentions obligatoires doivent apparaître sur vos factures :


-         L’adresse de facturation si elle est différente du siège social des parties, dès lors que celle-ci diffère de leur adresse.

-         Le numéro du bon de commande, s’il a été préalablement établi par l’acheteur.

 

Par ailleurs, concernant la date d’émission des factures, nous vous rappelons que l’ordonnance du 24 avril 2019 vient également apporter une  précision :  le vendeur est tenu de délivrer la facture dès la réalisation de la livraison ou de la prestation de services au sens du 3 du I de l'article 289 du code général des impôts.

 

La sanction pénale remplacée par une sanction administrative

Le manquement aux règles de facturation est désormais passible d'une amende administrative pouvant atteindre jusqu'à 75 000€ pour une personne physique et 375 000€ pour une personne morale. Celle-ci peut être doublée en cas de réitération de la faute dans un délai de 2 ans à compter de la première sanction devenue définitive.

De plus, les entreprises qui ne respectent pas les règles de facturation encourent une amende fiscale de 15€ par mention manquante ou inexact (A noter que le montant ne peut dépasser le quart du montant de la facture).

Cette amende administrative vient remplacer l’amende pénale déjà existante mais rarement infligée.


Concernant les marchés publiques :

 

Les entités publiques sont tenues d'accepter les factures émises électroniquement par leurs fournisseurs.


Déjà en place depuis le 1er janvier 2019 pour les PME (10 à 250 salariés), la facturation dématérialisée s’appliquera aux TPE (moins de 10 salariés) au 1er janvier 2020 pour tous les clients publics.

En tant qu'entreprise, vous devrez donc transmettre vos factures électroniques en lieu et place de vos factures papier.

La solution Chorus Pro vous permet de faire parvenir vos factures à vos clients publics, de manière dématérialisée.

Chorus Pro est un portail web gratuit pour l’émission, le téléchargement et la consultation des différents statuts du cycle de vie des factures dématérialisées.

Toutes les informations sur https://chorus-pro.gouv.fr/

Ce système télématique recevra toutes vos factures puis les transmettra à l'administration destinataire correspondante afin qu'elles soient traitées.

Pour vous accompagner dans la création de votre compte sur Chorus Pro, une vidéo pas-à-pas a été réalisée :

https://www.youtube.com/watch?v=Mg_5DAzwrio&feature=share&fbclid=IwAR3ROM8Rvjq7jfOI_T-gJqFoop5wbtTJ6QEGqo25EbS1vzN6QTWzQY1TFQU



Publié le jeudi 21 novembre 2019

Bienvenue aux nouveaux boulangers

Aux Délices de Bavent

M. Spotbeen à Bavent


La Huchette

M. Jeannette à Bayeux


Le Fournil de Bretteville

MM. Boussert et Richard à Bretteville sur Odon


Boulangerie Fafin Ludovic

Quartier St Ouen à Caen


L'Epi d'Edimbourg

M. Boust à Caen


Boulangerie Marini

M. Weghsteen à Epron


La Croustillane

M. Coudrey à Hermanville sur Mer


Boulangerie Vignet

M. Vignet à Hérouville St Clair


Boulangerie Petit

M. Petit à St Gatien des Bois


La Meringue en Folie

M. Mme Delfosse à St Germain du Crioult


Aux Douceurs d'Agathe

Mme Robillard à Tourville sur Odon











Publié le mardi 19 novembre 2019

41e Concours National de la Teurgoule et 22e Concours de la Fallue

Le dimanche 3 novembre dernier, s'est déroulée la remise des prix du 41e Concours National de la Teurgoule et du 22e Concours de la Fallue à la salle des Fêtes d'Houlgate.

Organisé par la Confrérie de la Teurgoule et de la Fallue de Normandie, ce concours s'adresse autant aux professionnels qu'aux amateurs.

Palmarès 2019 :


Teurgoule / Catégorie professionnels :

Teurgoule d'Or : Vincent CAILLE boulanger Sallenelles

Grand prix National : Sébastien BAILLY boulanger à St Germain en Laye

Grand prix National : Jérémy GOULEY boulanger à Mareil Marly

Grand prix National Charcuterie VIOLET à Pont l'Evêque

Teurgoule / Catégorie amateurs :

Teurgoule d'Or : Bruno TINTI de Maizet

Grand prix National : Fabrice CANDELIER de Blonville sur Mer

Grand prix National : Gilles BOIVENT de Dozulé

Grand prix National : Jean-Guy PINIAC de Ranville

Grand prix National : Claudine LAGOUGE de Dozulé

Grand prix National : Francois PAPOUIN de Giberville

Fallue / Catégorie professionnels :

Fallue d'Or : Alain GUILLOIS boulanger à Alençon

Grand prix National : Frédéric LEGRAND boulanger à Alençon

Grand prix National : Ludovic PIERRE boulanger à Campeaux

Grand prix National : Lucas DE OLIVEiRA boulanger à Alençon

Grand prix National : Maison FLORENT boulanger à Houlgate

Grand prix National : Sébastien JULES boulanger à Aunay sur Odon

Fallue / Catégorie amateurs :

Grand prix National : Didier BACHELOT d'Aunay sur Odon

Grand prix Régional : Fabrice CANDELIER de Blonville sur Mer

Grand prix Régional : Chantal LANDAIS de Livarot


Félicitations à l'ensemble des lauréats et merci à Sébastien LEMONNIER, boulanger à Pont l’Évêque et 3e vice-président du Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados pour avoir représenté sa fédération à la remise des prix.


(crédit photo Ouest-France)

Publié le mercredi 13 novembre 2019

Le meilleur croissant de France est breton !

A l’initiative de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française, s'est déroulée la première édition du Concours national du meilleur croissant au beurre du 28 au 30 octobre à l'Ecole Ferrières à Ferrières en Brie (77).

C'est Baptiste Cortais, boulanger de l’Ille-et-Vilaine, qui a gravi la première marche du podium suivi de Jean-Claude Chisson (2e), de Charente-Maritime, et Serge Imhoff (3e), boulanger du Haut-Rhin.

Les trois boulangers se sont démarqués des 16 autres lauréats boulangers venus de toute la France.

L’objectif de ce nouveau concours est de mettre en valeur la viennoiserie maison.

« C’est un combat majeur de notre profession car ce produit emblématique de l’art de vivre à la française est l’expression concrète du talent et du savoir-faire des boulangers », déclare Dominique Anract, président de la CNBPF. À l’heure où les produits industriels fleurissent, les artisans boulangers entendent réaffirmer haut et fort leur différence, en défendant la qualité artisanale et la fabrication maison. « Le croissant d’artisan, c’est nous et seulement nous les artisans ! », rappelle Dominique Anract.

Cette toute première édition s’est déroulée dans le cadre prestigieux de l’Ecole de l’hôtellerie, de la gastronomie et du luxe, à Ferrières-en-Brie, en Seine-et-Marne.

Les finalistes avaient 5 heures pour produire et présenter 30 croissants au beurre traditionnels. Sous la présidence de Jean-Yves Gautier, un des meilleurs ouvriers de France et président de la commission Qualité, Innovation et Formation de la CNBPF, le jury était composé de 6 professionnels qui ont départagé les candidats sur quatre critères : cuisson, forme/aspect/régularité, saveur et odeur, texture/fondant/feuilletage.


Publié le jeudi 31 octobre 2019

Sélections Régionales de Normandie 39e Meilleur Jeune Boulanger 10e Trophée des Talents, du Conseil et de la Vente

C’est dans les locaux de l’INBP à Rouen que se sont déroulées les sélections régionales  du 39e Meilleur Jeune Boulanger de Normandie et du 10e Trophée des Talents, du Conseil et de la Vente de Normandie le lundi 21 octobre.


Côté fournil, les jeunes se sont activés dès 7 heures. Tradition, spéciaux, viennoiserie, traiteur… une longue journée les attendait.

Les vendeuses, elles, toutes jolies et rayonnantes de motivation, étaient sur le pied de guerre, dès 8 heures, pour l’épreuve de QCM.


C’est à 17 heures que le Président de la Boulangerie-Pâtisserie de Normandie, André Sourdon, aux côtés de Jean-François Bures, Conseiller Départemental du canton de Rouen 1, 6e vice-président en charge de l'emploi, l'insertion, l'économie et le tourisme, a proclamé les résultats tant attendus :


Le Palmarès en boulangerie :

1er : Jimmy Ragazzoli, en apprentissage chez Monsieur Ladeira – au Fournil du Golf – à Octeville sur Mer (76)

2e : Caroline Perrotte, en apprentissage chez Monsieur Guérard – Aux Mille Saveurs – à Barfkeur (50)

3e : Florent Sevaux, en apprentissage chez Monsieur Asselin – O Délices du Coin – à Percy en Normandie (50)


Le Palmarès en vente :

1ère : Louise Jeanne, en apprentissage chez Monsieur Mauger à Mondeville (14)

2e : Barbara Danger, salariée chez Monsieur Legrand – Au Cœur du Pain – à Bois Guillaume (76)

3e : Victoria Turquety, en apprentissage chez Monsieur Lemonnier – L’Epi d’Or – à Pont l’Evêque (14)

4: Lorie Desmonts, en apprentissage chez Monsieur Bougault à Lillebonne (76)

5: Emma Deschamps, salariée chez Madame Saumon – Le Viennois – à Saint Valéry en Caux (76)

6: Lucie Lehénaff, en apprentissage chez Madame Coquelin – Le Fournil d’Yquelon – à Yquelon (50)

7: Charlotte Méyer, en apprentissage chez Monsieur Langlois – Le Friand – à Sartilly Baie Bocage (50)


Jimmy Ragazzoli et Louise Jeanne iront défendre les couleurs de la Normandie à la finale nationale lors de la 7e semaine de l'Excellence qui se déroulera du 26 au 29 novembre 2019 à VESOUL.


Publié le mardi 22 octobre 2019

Démonstration de jeunes du CIFAC sur le Salon Rest'Hôtel Métiers de Bouche

A l'occasion du salon Rest'Hôtel Métiers de Bouche qui s'est tenu les 7 et 8 octobre au Parc des Expositions de Caen, 3 jeunes élèves du CIFAC de Caen en terminale Bac pro Technicien Conseil Vente en Alimentation et leur formatrice Madame Meurgues sont venus faire une démonstration de création de vitrine le temps d’un après-midi.


Trois heures durant, ces jeunes ont laissé libre cours à leur imagination et leur créativité, sous le regard attentif et les conseils de leur formatrice pour créer un décor de vitrine de boulangerie sur la thématique de l’automne.

 

Invité d’honneur du salon, Bruno Cormerais, Meilleur Ouvrier de France en boulangerie et animateur de l’émission « La Meilleure Boulangerie de France » sur M6, est venu à plusieurs reprises les encourager et suivre l’évolution de leur travail. Il n’a pas manqué de leur rappeler à quel point  la vente et la fabrication sont deux éléments indissociables de l’entreprise artisanale de boulangerie et que la qualité est indispensable autant en boutique que dans le fournil !


Un grand merci à ces jeunes sympathiques et motivés pour avoir osé relever le défi, c’était une première qui ne demande qu’à être renouvelée !


Merci aux jeunes et à leurs entreprises qui les forment au quotidien :

-        Amandine Sanson – Aux Normandises à Caen (Mme Langlois)

-        Dorine Plantagenest – Casa Romeo à Pont l’Evêque (Mme Romeo)

-        Donovan Yvon – Au Moulin de la Gourmandise à Ifs (Mme Chesnel)


Merci à Madame Leblanc, Directrice du CIFAC et Madame Lambert, Responsable pédagogique vente et alimentation pour avoir donné leur accord pour cette expérience nouvelle et leur confiance en nous.


Merci à Madame Meurgues, formatrice vente qui n’a pas hésité une seconde à se lancer dans l’aventure.


Merci à Mesdames Serais (Falaise), Mauger (Mondeville), Desaintjean (Caen) et Letourneur (Soliers) pour le prêt de matériel et ustensiles de décoration.


Merci aux Minoteries du Château pour les mini viennoiseries et les pains spéciaux.


Merci à la Minoterie Deslandes pour les baguettes de tradition.


Nous ne savions pas trop dans quoi nous nous étions engagés mais avec le dynamisme et le soutien de tous, ça a été une vraie réussite.


Enfin, un grand merci aux organisateurs du Salon Rest’Hôtel Métiers de Bouche qui ont donné carte blanche au Groupement Artisanal des Boulangers-Pâtissiers du Calvados et au CIFAC de Caen pour cet atelier de démonstration.

Publié le mercredi 16 octobre 2019

Concours de la Meilleure Brioche à Tête (Brioche Parisienne) du Calvados 2019

A l'occasion du salon Rest'Hôtel Métiers de Bouche qui s'est tenu les 7 et 8 octobre au Parc des Expositions de Caen, la Confrérie des Talmeliers du Bon Pain du Calvados organisait son premier "Concours de la Meilleure Brioche à Tête (Brioche Parisienne) du Calvados 2019".

Pas moins de 50 candidats y ont participé : une belle première !


Résultats :

Catégorie Artisans

Grand Prix d’Excellence :  

Raoul Hauchecorne « Ma p’tite Boulange » - Marchésieux (50)

Prix d’excellence :

Maxime Gérard « Maison Gérard » -  Cérences (50)

Diplôme de Normandie :

Ludovic Pierre « La p’tite Croûte » - Campeaux (14)

Mentions d’honneur :

Jacky Lepage « Aux Pains d’Occagnes » - Occagnes (61)

Frédéric Rouzeau - Le Fidélaire (27)

Jean-Pascal Fontaine « La Fontaine des Saveurs » -  St Hilaire Petitville (50)

Thierry Perrey - Montfort sur Risles (27)

Didier Ouin « Le Petit Moulin » - Bayeux (14)

Arnaud Levasseur – Les Loges (76)

Willy Desaintjean « L’Optimiste » - Caen (14)

Hervé Poussin - Vimoutiers (61)

Alain Guillois -  Alençon (61)

Julien Baillon « Chez les Lorrains » - St Clément Rancoudray (50)

Julien Robert « En un Eclair » -Briouze 61

Mathieu Coquelin « Le Petit Fournil d’Yquelon » - Yquelon (50)

Amelie Dubourg « Le Petit Fournil » - Mézidon (14)

Herve Ronceray - Mayenne (53)

Florent Renault « L’Envie » - Luc sur Mer (14)


Catégorie Ouvriers


Grand Prix d’Excellence :  

Daniel Broudic « La Corbeille à pains » - Le Havre (76)

Prix d’excellence :

Pierre Mauger « Maison Gérard » -  Cérences (50)

Diplôme de Normandie :

Jean-Charles Bellot « Boulangerie Serais » - Falaise (14)

Mentions d’honneur :

Lucas De Oliveira « Boulangerie de la Halle au Blé » - Alençon (61)

Frédéric Legrand « Boulangerie de la Halle au Blé » - Alençon (61)

Alexandre Cozette « ESAT François Truffaut » - Canteleu (76)

Philippe Duplessis « A la P’tite Boulange » - Rouen (76)

Jérôme Degrot « Ma P’tite Boulangerie » - Bois Guillaume (76)

Philippe Masquelin « Boulangerie de la Porte de Bizy » - Vernon (27)


Catégorie Apprentis

1er Prix :  

Clément Lecoguelin « Les délices de Gavray » - Gavray (50)

2e Prix :

Lilou Masson « Maison Gérard » -  Cérences (50)

3e Prix :

Maxime Deloger « Boulangerie Blanchard » - Livarot (14)

Mentions d’honneur :

Lily Henry « La Fontaine des Saveurs » - St Hilaire Petitville (50)

Corentin Letendar « Le Petit Fournil d’Yquelon » - Yquelon (50)

Kaalifa El Moutia « Boulangerie Leroy » - Saint Saëns (76)

Raphaël Ramos « Ma P’tite Boulangerie » - Bois Guillaume (76)

Arthur Obéron « Au Pain Normand » - Le Trait (76)

Wendy Dupuy « Aux Douceurs de Fontaine » - Fontaine le Bourg (76)

Paul Lefrançois « Boulangerie Perrey » - Montfort sur Risle (27)

Publié le jeudi 10 octobre 2019

Rencontres Régionales de la Boulangerie Pâtisserie Française à Caen - INSCRIVEZ-VOUS !

N'oubliez pas nos Rencontres Régionales de la Boulangerie-Pâtisserie Française le lundi 14 octobre 2019 !

Conseil Régional de Normandie, 2e étage salle de l'Auditorium.

Abbaye-aux-Dames, 1, place de la reine Mathilde CAEN

(parking sur place)


Inscriptions en ligne sur : https://www.lesrencontresdelaboulangerie.fr/


Programme :


14h00 : café d'accueil


15h00-18h00 : interventions, échanges et débats

- le recrutement du personnel de vente ;

- le croissant fait maison ;

- la mise en place d’une Charte qualité ;

- le taux de sel dans le pain ;

- la réforme de la formation professionnelle et de

l’apprentissage ;

- REGAIN, un ensemble de services innovants pour les artisans boulangers-pâtissiers ;

- l’inscription des savoir-faire artisanaux et la culture de la baguette de pain au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.


18h00 : cocktail 100% normand


Comme ce fut le cas en 2016, la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française organise 13 rencontres régionales dans toute la France, avec le soutien de ses partenaires.


Le Président ANRACT, ses collègues, les membres du bureau de la CNBF et le Groupement Régional de la Boulangerie Pâtisserie de Normandie vont à votre rencontre le lundi 14 octobre à CAEN.


Ces rencontres seront participatives et interactives, afin de débattre ensemble de vos préoccupations. À l’aide de votre smartphone et de manière totalement anonyme, la parole vous sera donnée ; 3 heures d’échanges au total, dont 2 heures entièrement consacrées aux débats.


L’objectif est d’échanger autour de thèmes, qui sont des sujets d’actualité, reflets de vos préoccupations.Se rencontrer et échanger sur le métier est indispensable : alors, ne manquez pas cette occasion exceptionnelle de participer aux rencontres régionales. Venez vous exprimer ! Quelles sont vos attentes ? Vos demandes ? Vos interrogations ? Vos propositions ?


Ensemble, dessinons la boulangerie de demain !

Publié le lundi 30 septembre 2019

BAC Professionnel TECHNICIEN CONSEIL VENTE EN ALIMENTATION.

Pour vous encourager à former du personnel de vente hautement qualifié tout en gardant le rythme d’alternance des CAP, le CIFAC de CAEN modifiera dès la rentrée prochaine le rythme de l’alternance du Bac pro BAC Professionnel TECHNICIEN CONSEIL VENTE EN ALIMENTATION.


L’alternance se découpera ainsi :


Semaine 1 : 3 jours au CIFAC / 2 jours en entreprise

Semaine 2 : 2 jours au CIFAC / 3 jours en entreprise

Pour les apprentis en première, les apprentis seront en entreprise en début de semaine et au CFA en fin de semaine.


L’alternance sera inversée pour les apprentis en terminale, ceux-ci seront au CFA en début de semaine et en entreprise en fin de semaine.


Il est opportun que les apprentis voulant être dotés d’un BAC Professionnel TECHNICIEN CONSEIL VENTE EN ALIMENTATION, optent tout d’abord pour une formation en CAP VENTE afin d’avoir une parfaite maîtrise de leur métier grâce aux cumul de quatre années d’apprentissage.


Si le CAP permet une insertion rapide des jeunes dans la vie active à un poste de vendeur en alimentation, le titulaire du Bac Pro Technicien conseil vente en alimentation, plus autonome, réalisera non seulement la vente de produits alimentaires mais pourra aussi optimiser les ventes additionnelles au travers du conseil , effectuer des préparations de produits frais, superviser les flux de ventes, mettre en place les opérations de promotion commerciale, voire coordonner les activités d'une équipe de vendeurs.


Si vous optez pour la formation d’un ou une jeune en bac pro, n’hésitez donc pas à vous rapprocher dès à présent du CIFAC au 02.31.53.25.30.

Publié le vendredi 23 août 2019

14ème édition du concours croissant au beurre d’Isigny

La finale se déroulera au lycée Rabelais de Ifs les 14 et 15 mai prochain.

Au départ 157 candidats pour 88 centres de formation, ce sont les champions et les vice champions de chaque région qui s’affronteront pour décrocher le titre national.


Cette édition sera tournée vers la mobilité avec comme parrain Alexis BOUILLET, chef pâtissier à TAIWAN.


Président du jury : Yann TABOUREL (MOF boulanger)

Jury croissant :

- Christophe CRESSENT (MOF boulanger)

- Gaëtan PARIS (MOF boulanger)

- Nicolas GOUIN (Prix européen 2019 du meilleur maître d’apprentissage)


Jury viennoiserie créative :

- Alexis BOUILLET (parrain de l’édition 2019 et meilleur jeune pâtissier du monde 2011)

- Alain MARIE (MOF boulanger président de l’AAINB)

- Représentant de la coopérative d’Isigny.


Les finalistes sont :

- Andréa BOURGOIN 1er prix région Alsace Lorraine Franche Comté (CFA Bar le Duc)

- Andrew Filippini 2ème prix région Alsace Lorraine Franche Comté (Lycée hôtellier Gerardmer)

- Benjamin Decouto 1 er prix région Aquitaine Midi-Pyrénées (CFA de Pau)

- Andy Belard 3ème prix région Aquitaine Midi-Pyrénées (CFA de Rivesalte)

- Valentin Brassac 1er prix région Auvergne Limousin (IFPP Aurillac)

- Thomas Kapps 1er prix région Bretagne (Lycée Saint Michel, Priziac)

- Wilfried Berthon 2ème prix région Centre Poitou Charentes (CFA Chateauroux)

- Morgane Hamel 3 ème prix de la région Ile de France (Ecole FERRANDI)

- Steven Prevot 2ème prix Hauts de France Champagne Ardennes (CFA Caudry)

- Camille Moreau 2ème prix région Normandie (INBP de Rouen)

- Baptiste Guyot 1er prix région Rhône Alpes (CFA Rabelais Dardilly)


Sources article Yann TABOUREL

Publié le mardi 14 mai 2019

Finale Nationale 2019 du Concours du Meilleur Croissant au Beurre d'Isigny AOP

Mardi 14 et mercredi 15 mai 2019, la 14ème édition du Concours du Meilleur Croissant au Beurre d’Isigny A.O.P., parrainée par Alexis Bouillet (Meilleur jeune pâtissier au monde aux Olympiades des Métiers 2011) s’est déroulée au Lycée François Rabelais d’Ifs.

Ces deux journées ont mis à l’honneur la viennoiserie préférée des Français, le croissant, et son ingrédient essentiel, le beurre d’Isigny A.O.P. !


20 candidats… deux gagnants


Catégorie du Meilleur Croissant au Beurre d’Isigny A.O.P.

Baptiste GUYOT élève du CFA Rabelais de Dardilly (69)


Catégorie de la viennoiserie revisitée

William PAPIN élève de l’INBP de Rouen (76) a remporté l’épreuve créative grâce à sa viennoiserie revisitée : L’éclair in love.


Le Palmarès 2019 de la 2ème à la 5ème place

2. Maël DAUSSY – CFA de Chartres (28)

3. Andy BELARD – CFA de Rivesaltes (66)

4. William PAPIN – INBP Rouen (76)

5. Sébastien DE CESARE – CFA de Saint Maximin (83)

Publié le mardi 14 mai 2019

Assemblée Générale Annuelle

Mardi 23 avril s'est tenue l’Assemblée Générale Annuelle du Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados. Le Conseil d’administration nouvellement élu a procédé à l’élection de nouveau bureau.


Le Président Pierre SERAIS, boulanger à FALAISE, a été reconduit dans ses fonctions.

1er vice-Président : Denis ROSALIE, artisan retraité 2e vice-Président : Serge MAUGER, boulanger à MONDEVILLE 3e vice-Président : Sébastien LEMONNIER, boulanger à PONT L’EVEQUE Trésorier : Loïc TÊTARD, boulanger à HONFLEUR Trésorière adjointe : Christelle TÊTARD, boulangère à HONFLEUR Secrétaire : Christine LETOURNEUR, boulangère à SOLIERS Secrétaire adjoint : Francis FEUILLET, boulanger à BRETTEVILLE SUR ODON Membres du Conseil d’Administration : Nelly SERAIS, boulangère à FALAISE Audrey DESAINTJEAN, boulangère à CAEN Claire HUARD, boulangère à LISIEUX Philippe LETOURNEUR, boulanger à SOLIERS Hubert PERRETTE, boulanger à BAYEUX Yvon CHEVALIER, boulanger à THURY HARCOURT Christophe LETELLIER, boulanger à LISIEUX Michel JOURDAIN, boulanger à la retraite

Publié le jeudi 25 avril 2019

Concours Régional 2019 de la Meilleure Baguette de Tradition de Normandie

Vendredi 29 mars dernier s’est déroulé le Concours Régional 2019 de la Meilleure Baguette de Tradition Française de Normandie au Groupement régional de la Boulangerie-Pâtisserie de Normandie à IFS.

Comme l’an passé, c'est David Enguehard, employé à la boulangerie Lebedel et Lenoir à CANISY (50), qui a remporté le 1er prix devant 40 autres concurrents.


Résultats région Normandie :

1e : Boulangerie Lebedel et Lenoir à Canisy (50)

2e : Dupont avec un Thé à Dives sur Mer(14)

3e : Boulangerie Mika'Hel (76)

4e : La Pannetière du Marais (50)

5e ex aequo :

• Boulangerie Fanet (76)

• Au Péché Véniel (27)

• Maison Noël (14)


Résultats Calvados :

1er : Dupont avec un Thé – Dives sur Mer

2e Maison Noël à Caen

3e L’Optimiste – Maison Desaintjean à Caen


Le Groupement Régional remercie chaleureusement l’ensemble des membres du jury qui ont fait le déplacement, la notation et la dégustation des produits.

Dans un peu plus d’un mois, le lundi 13 mai précisément, Monsieur Enguehard ira défendre les couleurs de la région Normandie au 5ème Concours National de la Meilleure Baguette de Tradition Française organisé par la Confédération Nationale de la Boulangerie Pâtisserie Française lors de la Fête du Pain du 13 au 15 mai 2019 sur le parvis de Notre Dame de Paris.

S’il n’a pas gravi la première marche du podium l’an passé, souhaitons-lui de l’atteindre cette année !

Publié le vendredi 29 mars 2019

Revitalisation du centre-ville, et soutient la création d’emplois

Aide départementale à l’artisanat et au commerce de proximité.

L’une des nouveautés du budget 2019 du conseil départemental du Calvados, dont l’examen s’est achevé mercredi 6 février 2019, concerne une aide à l’artisanat et au commerce de proximité. Plus exactement, un coup de pouce du Calvados aux communautés de communes.

Si les aides directes aux entreprises relèvent du conseil régional, le conseil départemental peut intervenir, à la demande des communautés de communes (12 sur 15 l’ont fait dans le Calvados), dans le domaine de l’immobilier des entreprises. C’est-à-dire que le Département peut contribuer au financement de travaux comme à l’acquisition de locaux. Ces sommes, plafonnées, sont versées sous forme de subventions et de prêts à taux zéro.

Qui ?

Les petits commerces et artisans (employant moins de 10 salariés), implantés dans des centres bourgs. Les surfaces de vente ne doivent pas excéder 300 m2, et le chiffre d’affaires doit être inférieur à 1 million d’euros (hors taxe) par an, et 50 % doit au minimum être réalisé auprès d’une clientèle de particuliers. Peuvent être concernés : commerce de détail alimentaire, restaurant, café, coiffeur, pressing, magasin de cycles, etc. Les professions libérales sont exclues du dispositif.

Quoi ?

Un commerce qui souhaite se mettre aux normes relatives à l’accueil de public, mais aussi qui souhaite s’agrandir, ou tout simplement un artisan qui souhaite acheter un local, peut bénéficier de cette aide.

Combien ?

Selon le montant de l’opération (de 10 000 à 50 000 € hors taxes), le Département peut accorder une aide atteignant jusqu’à 20 % du montant des dépenses éligibles.

Cette somme sera considérée comme apport de fonds propres, ce qui n’est pas neutre lors de l’examen du projet par un établissement bancaire.

Le bénéficiaire de cette aide devra s’engager à maintenir son activité au moins 4 ans à partir de la fin des travaux. Et ne pas solliciter de nouvelles aides départementales durant cette période de 4 ans.

Comment ?

Renseignements sur https://www.calvados.fr ou au 02.31.57.14.14

Publié le lundi 25 mars 2019

Campagne "Devenez vendeuse/vendeur en boulangerie"

Le recrutement du personnel de vente en boulangerie est de plus en plus difficile, mais la fabrication comme la vente sont des métiers de passion et de relation .


La mission de la Confédération Nationale de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie Française est de trouver des solutions dès lors qu’elles puissent servir tous les groupements et aider les artisans boulangers.


Face à cette problématique elle a créé un kit de recrutement simple et efficace que les boulangers pourront facilement mettre en place dans leur boulangerie.


L’idée de cette campagne de recrutement repose sur deux constats :


1 - Il y a sûrement des personnes en recherche d’emploi qui n’imaginent même pas qu’elles pourraient travailler dans une boulangerie.


2 - Le métier de vendeuse/vendeur en boulangerie n’est pas valorisé alors que c’est un métier aux multiples atouts.


L’objectif, à travers cette campagne, est de faciliter la mise en relation avec les candidats.


Le kit « Recruter pour la vente » comprend un film qui décrit la journée d’une vendeuse et que vous pouvez retrouver sur notre page Facebook ou en suivant ce lien https://vimeo.com/308543446 – puis relayer.


Ainsi que quatre documents qu’il suffit d’imprimer :


1 - Une affichette « Devenez vendeuse/vendeur ici » à apposer dans l’espace de vente et sur la vitrine.

Cette affichette invite à regarder ce film de moins de deux minutes sur le métier de vendeuse/vendeur.

2 - Une présentation du métier de la vente et de la boulangerie artisanale.

Les boulangers pourront remettre le document aux candidats qui le demanderont. Il y est indiqué qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une formation particulière pour postuler et que la formation sera assurée en boulangerie.

3 - Un CV vierge à compléter

Ce formulaire est à donner aux candidats. Son intérêt est double : les candidats n’ont pas à concevoir un CV et ainsi vous pourrez facilement lire et comparer les CV reçus.

4- Un guide d’entretien en six points « Petit guide pour réussir vos entretiens »


NB : Le recrutement engage à former le personnel de vente. La formation en CFA demeure une solution pertinente qui doit être encouragée.

Publié le mardi 12 mars 2019

Arrêté Préfectoral de Fermeture Hebdomadaire

Pourquoi défendons-nous l’arrêté préfectoral de fermeture hebdomadaire ?


Pour l’emploi :

En effet, le commerce et l’artisanat de proximité occupent trois fois plus d’actifs que la grande distribution à chiffre d’affaires équivalent.

Une ouverture 7/7 n’entraîne ni de création nette d’emploi, ni un accroissement de la consommation de pain et du chiffre d’affaires de notre secteur puisque les consommateurs ont déjà la possibilité d’acheter du pain tous les jours de la semaine à travers la multiplicité des points de vente.


Pour l’égalité de concurrence :

Le non-respect de l’arrêté par une entreprise entraîne une distorsion de concurrence avec celles qui le respectent.

Les artisans boulangers dans leur majorité sont favorables aux arrêtés.

Il s’agit effectivement d’assurer une égalité de concurrence entre toutes les formes de distribution du pain.

Ce texte résulte de la solidarité entre les entreprises les plus importantes, qui bien qu’elles soient en capacité d’être ouvertes 7 jours sur 7 compte tenu de leur effectif, acceptent de ne pas ouvrir un jour dans la semaine pour permettre aux plus petites, qui n’ont pas cette capacité, d’avoir un jour de repos dans la semaine.


Pour la survie des petites structures :

En l’absence de ce dispositif et sous la pression de la concurrence, ces entreprises seront contraintes à une ouverture 7/7 qui conduira à l’épuisement de leurs responsables et finalement à leur disparition.

Or, ces petites entreprises, qui sont disséminées dans tous les territoires et contribuent à leur animation, sont les portes d’entrées dans le monde entrepreneurial des salariés de la profession qui souhaitent s’installer à leur compte.


Pour la pérennité de notre métier :

Par ailleurs qu’elle pourra être l’attractivité d’une profession exigeante physiquement et condamnée au travail 7 jours sur 7 ?

C’est donc bien la pérennité de la boulangerie artisanale qui à terme sera en cause.

Quant aux consommateurs, la multiplicité des points de vente de pains et la non simultanéité de leur jour de fermeture permettent qu’ils puissent avoir du pain 7 jours sur 7.

Les adversaires de ce dispositif arguent de la liberté d’entreprendre et de travailler pour contester ce dispositif.

Mais comme l’a bien indiqué le Conseil Constitutionnel (décision n°2010-89 QPC du 21 janvier 2011), l’atteinte portée à ces libertés par les arrêtés est proportionnée et répond à un objectif d’intérêt général.


L’intérêt individuel de quelques entreprises ne doit pas l’emporter sur l’intérêt général collectif résultant de l’animation des territoires et du rôle d’ascenseur social qui sont des caractéristiques de la boulangerie artisanale.


Les partenaires sociaux de notre branche, conscients de ces enjeux vitaux pour la profession, réitèrent, unanimement et régulièrement leur attachement au principe de la fermeture hebdomadaire des points de vente de pain.

Publié le mercredi 30 janvier 2019

L'Epiphanie à L'Elysée

Chloé Bardin, employée à la boulangerie Quellier à Hérouville Saint Clair, troisième meilleure vendeuse de France au Trophée des Talents, du Conseil et de la Vente en boulangerie-pâtisserie et Calypso Marie, élève en terminale Bac pro boulangerie au lycée François Rabelais à Ifs, et quatrième exæquo meilleur jeune boulanger 2018, ont été invitées à la cérémonie de l’Epiphanie à l’Elysée le 11 janvier dernier.

En effet, le Président de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française, Dominique Anract, a conduit, le 11 janvier, au Palais de l’Elysée, une délégation de boulangères et de boulangers, de jeunes lauréats de concours prestigieux - Meilleurs Ouvriers de France, Meilleurs Jeunes Boulangers, Talents du Conseil et de la Vente en Boulangerie, Meilleure Baguette de Tradition française - et de partenaires de la profession, pour la traditionnelle cérémonie du partage de la galette.

Puis, le président Anract a porté avec détermination devant le Président de la République la demande, lancée il y a un an : l’inscription des savoir-faire artisanaux et la culture de la baguette de pain au patrimoine culturel Immatériel de l’Unesco. Le Chef de l’Etat lui a apporté tout son soutien.


Retour sur nos gagnantes :

Chloé est âgée de 22 ans. Après le collège, elle effectue deux années de formation en fleuristerie. Par ce métier, elle acquiert de la maturité et de l’assiduité. Aimant la vente, elle met fin à cette formation et s'oriente vers la vente en boulangerie, qui l'a toujours attirée. Elle obtient un CAP en boulangerie puis une Mention Complémentaire.

Son ambition ? Démontrer que la vente ne se résume pas à servir. « Ce métier demande de l’empathie envers les clients, du savoir-faire, un sourire permanent et un véritable professionnalisme. »


Calypso, elle, a 17 ans. Elle apprend et découvre la beauté du métier de boulanger-pâtissier depuis 3 maintenant et elle est toujours autant passionnée.

Elle déclare : « Les concours m'enrichissent énormément, en effet, j'explore de nouvelles techniques professionnelles et deviens de plus en plus autonome. Ils me permettent également d'apprendre à gérer le stress et la pression ». Persévérante et très manuelle, elle est fière aujourd'hui d’en être arrivée là.


En compagnie des autres jeunes titrés, elles ont participé à de nombreuses séances photos, ont pu visiter les cuisines de l’Elysée en compagnie du chef Guillaume Gomez puis ont été félicitées individuellement par le Président Macron.

Un beau souvenir à ne pas en douter.

Publié le lundi 21 janvier 2019

Prenez date !

Concours interrégional du Pain d'Avenay

Samedi 15 et dimanche 16 juin 2019


Le 4 décembre dernier, le comité de pilotage de la Fête du pain s'est retrouvé pour la première réunion de préparation de la 36e édition du concours interrégional du pain d’Avenay qui se tiendra samedi 15 juin pour les professionnels et dimanche 16 juin 2019 pour la Fête du pain ouverte au public.


Le thème central y a été déterminé et l’édition 2019 s’articulera autour de la profession de sapeur-pompier.

Publié le mardi 04 décembre 2018

6e Rencontres de la Boulangerie du Calvados

Dimanche 18 novembre 2018

Cabaret le Chaudron Magik à Ouilly le Vicomte

« Rencontres pailletées en perspective»


Pour ses 6e Rencontres de la Boulangerie du Calvados, le Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados pose ses mannes dans le Pays d’Auge le temps d’une soirée.

A chaque année, une nouvelle thématique.

Cette année, « le Paradis, c’est d’Enfer », titre du nouveau spectacle du cabaret.

Alors, prêts pour vous laisser entraîner dans le tourbillon d’une revue de cabaret ?


Au menu :


- Cocktail maison

- Cassolette de poisson

- Trou Cubain

- Cochon grillé à la broche avec ses légumes

- Salade, fromage

- Tarte aux pommes

- Café


L'ensemble des Boulangers-Pâtissiers du Calvados est convié.[

La date a volontairement été arrêtée au 18 novembre, période hors vacances, hors cérémonies, hors fêtes… bref, période hors tout !

Plus aucune excuse pour ne pas être de la partie !

Cette soirée est la soirée de TOUS les boulangers !

Publié le dimanche 18 novembre 2018

Après la Coupe de France, le trio normand remporte la Coupe d’Europe de la Boulangerie !

Organisé par la Fédération des Boulangers de Loire-Atlantique, le concours est ouvert à 9 sélections nationales de pays européens.

Depuis la création de ce concours « Les Pellons d’Or » en 1993, 15 pays européens ont déjà participé au moins une fois à cette manifestation.

Pour cette 19e édition, les 7 pays en compétition étaient : la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la France, l’Italie, les Pays-Bas et le Portugal.

Le concours s’est déroule dans le cadre du salon Serbotel de Nantes dans le but de valoriser le métier de l’artisan boulanger et de prouver le savoir-faire de l’artisan sur le marché européen.

Le thème de cette année 2017 était « les contes et légendes de votre pays »

Les candidats devaient réaliser en 8 heures

• Une pièce artistique de 60 x 60 avec une hauteur de 80 à 100cm (dimension maximum)

• Une corbeille de 6 variétés de pains, de formes et de compositions différentes

• Un plateau de 6 sortes de viennoiseries, de formes et de compositions différentes.

Lors de ce concours, toutes les équipes ont fait preuve d’un grand professionnalisme et d’une maitrise des techniques de fabrication qui ont permis de faire de cette édition, une très belle compétition.

La France remporte cette édition devant l’Italie et les Pays Bas.

Toutes les équipes se sont données rendez-vous dans 2 ans pour la 20e édition.

Equipe de France :

• Candidat viennoiserie : Damien DEDUN

• Candidat pièce artistique : Maximilien TETARD

• Candidat pain : Valentin LEVRARD

Equipe d’Italie :

• Candidat viennoiserie : Andreoletti BRUNO

• Candidat pièce artistique : Nicholas TECCHIOLLI

• Candidat pain : Christian TRIONE

Equipe des Pays-Bas :

• Candidat viennoiserie : Tim BOERS

• Candidat pièce artistique : Kris HUIJSMAN

• Candidat pain : Mark PLAATING


Article rédigé par Yann Tabourel et publié avec son autorisation. Merci Yann.

Publié le mardi 23 octobre 2018

Concours de la Teurgoule et de la Fallue 2018

Le samedi 13 octobre 2018 s’est déroulé le 40e concours national de Teurgoules et le 21e concours de la Fallue de Normandie.

Cette initiative de la Confrérie de la Teurgoule et de la Fallue a pour but à la fois de préserver le patrimoine culinaire augeron mais aussi mettre à l’honneur la teurgoule ce dessert normand redevenu fleurons des fêtes familiales et qui fait une merveilleuse association avec la fallue.

Le concours défend avant tout un art de vivre, un savoir-faire et de la qualité des produits normands.

Grand nombre de teurgoules et fallues traditionnelles a ainsi pu être gouté, noté puis classé.

La proclamation des résultats a eu lieu à Houlgate le dimanche 4 novembre avec la présence du président du Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados ; Pierre Serais.

Moisson 2018 : Alençon récolte 5 trophées d’or !

Dans la catégorie professionnels, la boulangerie Guillois d’Alençon, habituée du podium, a obtenu 5 trophées d’or :

- Doublé gagnant pour le patron Alain Guillois qui a remporté la Teurgoule d’or et la Fallue d’or traditionnelle

- Fallue d’or catégorie apprentis pour Lucas de Oliviera

- Fallue d’or créative pour Mikaël Mesnil

- Fallue d’or amateur pour Florence Guillois, la fille d’Alain.

Publié le samedi 13 octobre 2018

Réservé aux adhérents !

Offre d'achat groupé Collectif Energie

FAITES LE POINT SUR VOS CONTRATS D'ÉLECTRICITÉ

AVANT LE 26 OCTOBRE 2018 !


Les prix flambent sur le marché de gros de l’électricité. L’augmentation a été progressive depuis le printemps, mais elle s'est fortement accélérée pour passer la barre des 60 €/MWh, le 10 septembre 2018 (+20 €/MWh soit +66 % en 1 an.)

Collectif Energie a réussi lors de l’achat groupé de juillet 2018, à proposer des tarifs intéressants malgré un marché en forte hausse.

[italique]

COMMENT ?

Grâce à la mutualisation, les participants ont bénéficié du dispositif de l’ARENH (42€/MWh) et d’une clause de flexibilité qui permet au client s’il le souhaite, de changer de tarification au cours de son contrat, si le marché lui est plus favorable.

Cependant, le dispositif ARENH ne sera plus disponible à partir du 1er novembre. Le tarif proposé pour 2019 sera donc 100 % marché qui est 1,5 fois plus élevé, à ce jour.


Si votre contrat actuel arrive à échéance avant fin 2018, faites le point dès maintenant.

Vous avez jusqu’au 26 octobre pour bénéficier des meilleurs prix !


Inscrivez-vous dès maintenant!

Charlotte Soleau reste à votre écoute et vous accompagne, à l’adresse c.soleau@collectifenergie.com (pensez à préciser votre SIREN dans l’email afin de faciliter la gestion de votre dossier) ou directement par téléphone au 02.28.22.94.29.

Publié le mercredi 10 octobre 2018

Formation « Hygiène et sécurité alimentaire »

Lundi 1er octobre 2018

Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados

N’attendez pas d’être contrôlés, suivez cette formation de 7 heures !

Une non-conformité dans les deux types de situation (absence de formation et/ou non-conformités en matière d’hygiène) est susceptible d’entraîner des suites administratives et/ou pénales, selon la nature précise et la gravité des non-conformités observées lors du contrôle.

La mise en place d'un tel système est obligatoire, il y va de votre responsabilité de chef d’entreprise.


Dangers microbiens, principaux pathogènes, prévention et moyens de maîtrise de la contamination, risques physiques, chimiques et biologiques…


Le laboratoire AGROQUAL vous propose une formation « Hygiène et sécurité alimentaire et HACCP » au Groupement Artisanal à IFS.

Cette formation est ouverte à toutes et à tous*, chefs d’entreprise et salariés.


Contactez-nous sans plus attendre au 02.31.93.52.44 ou par mail à :

maison-de-la-boulangerie@wanadoo.fr


Date limite inscription vendredi 24 août 2018


* Tarifs préférentiels pour nos adhérents et formalités administratives effectuées

Publié le lundi 01 octobre 2018

Réservé aux adhérents !

Simple, gratuit, sans engagement Achat groupé d'électricité et de gaz Souhaitant vous aider à faire le meilleur choix parmi les différentes offres en vigueur sur le marché de l’électricité et du gaz, le Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados est en partenariat avec Collectif Energie, société spécialisée en achat groupé d’énergie. Expert dans votre profession, Collectif Energie représente 12 Fédérations départementales de Boulangers- Pâtissiers. N’hésitez pas, vous aussi, à bénéficier d’une étude gratuite et sans engagement sur vos factures d’électricité et de gaz. En rejoignant le collectif de notre secteur, vous actionnez un vrai levier de négociation auprès des fournisseurs d’énergie. Plus vous êtes nombreux et plus le prix baisse. "Nous avons contacté Collectif Energie pour une étude comparative pour nos trois commerces. Nous leur avons seulement transmis nos factures d’électricité par mail. La chargée d’affaires nous a accompagné dans le choix de la meilleure offre , la résiliation avec notre précédent fournisseur et la souscription à nos nouveaux contrats d’énergie. Nous avons réalisé 2800 € d’économies sur toute la durée de nos trois contrats, soit environ une réduction de 11% de notre budget de fourniture d’électricité." Témoignage de Mme et M. Guillon, Saintes, Cravans et Cozes Adhérents à la Fédération des Boulangers de Charente Maritime. Prochain achat groupé en automne. Contactez sans plus tarder le Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados au 02.31.93.52.44.

Publié le mardi 21 août 2018

Pourquoi adhérer à une organisation professionnelle ?

Pourquoi adhérer à une organisation professionnelle ?


L’adhésion à une organisation, une association ou un syndicat professionnel est un acte citoyen de soutien, de solidarité et de professionnalisme. L’adhérent contribue à la représentativité de l’organisation professionnelle tout en participant au financement des frais (publications, contentieux, communiqués, téléphone, etc...).

[gras]Les organisations professionnelles sont essentielles à plusieurs titres

• Donner les moyens à son secteur de se défendre et garantir ses intérêts

• Offrir un lieu d’échanges et de partage fructueux entre professionnels

• Agir collectivement et ne plus subir individuellement

• Représenter la vitalité et la diversité du secteur des métiers[/gras]


2 bonnes raisons d’adhérer :

* innombrables contraintes réglementaires : après avoir effectué un travail de veille technique et réglementaire, les fédérations vous informent et sont présentes au jour le jour pour vous aider.

*l'union fait la force : un artisan seul n'a pas de poids et, de surcroît, pas le temps de s'informer sur l'évolution de son métier.

Pour rompre ce sentiment d’isolement et notamment lorsque l’ entreprise commence à se développer et que des problèmes se posent, l'artisan doit pouvoir se sentir dans sa profession comme au sein d'une famille.


Et de fait, l'union faisant la force, les fédérations professionnelles mènent à bien un véritable travail de lobbying (groupe d’intérêt). Présentes dans toutes les instances dans lesquelles les intérêts du secteur sont enjeu, elles ont pour mission de défendre leur profession auprès de l'administration, des pouvoirs publics, des décideurs économiques. Enfin, les organisations professionnelles interviennent à chaque étape de l'élaboration des projets de textes réglementaires. Elles donnent leur avis sur les décisions prises par les politiques et s'efforcent de les influencer dans un sens favorable à leurs entreprises.

En tant qu'artisan indépendant, vous devez souvent vous débrouiller seul en cas de problème.

Pourquoi ne pas adhérer à notre organisation professionnelle?

Nos missions: vous aider dans la gestion de votre affaire et défendre les intérêts de votre métier.

Contactez-nous sans plus tarder au 02.31.93.52.44.

Publié le vendredi 03 août 2018

Ouverture 7/7 : une première victoire !

Le tribunal administratif de Caen a rejeté la requête des industriels et donné raison au Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados.

Les boulangeries du Calvados et autres terminaux de cuisson ne pourront pas ouvrir 7 jours sur 7 (hormis la période estivale de dérogation) !

Le recours déposé par la Fédération des entreprises de boulangerie (FEB) a été rejeté !

Lors de l’audience, le 3 mai dernier, la FEB avait demandé à la justice d’enjoindre au ministre du travail d’abroger l’arrêté préfectoral de 1996 qui impose à tous les établissements qui fabriquent ou vendent du pain dans le département, un jour de fermeture par semaine estimant que ledit arrêté « n’exprime pas la volonté de la majorité indiscutable » de l’ensemble des points de vente concernés.


Pourtant, le tribunal a reconnu que l'arrêté du 2 mai 1996 a bien été conclu «après des discussions et négociations» entre les différents acteurs de la boulangerie.


Le Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados remercie sincèrement ses adhérents, sans le soutien et la contribution de qui il ne lui aurait pas été permis de se battre et obtenir une victoire qui va profiter à tous.



Publié le lundi 28 mai 2018

Avenay 2018 - c'est reparti !

Quelques bonnes raisons d'y participer :


M. SERAIS – boulanger à Falaise – en 2010, 1er prix croissants – 1er prix pièces expo…

"J’ai participé, jeune compagnon au concours d’Avenay pour « grandir professionnellement ». C’est une bonne préparation pour les concours nationaux (meilleurs ouvriers de France ou coupe de France de la boulangerie) – [gras]faire le concours d’Avenay, c’est s’étonner soi-même, c’est une source d’évolution personnelle et un tremplin pour l’avenir. C’est aussi, une émulation pour l’ensemble du personnel de la boulangerie. Gagner un concours comme celui d’Avenay, c’est une question d’honneur, c’est une fierté professionnelle. Le concours m’a permis d’acquérir un savoir-faire, que je transmets aux jeunes maintenant en les incitant eux-mêmes à concourir tous les ans".


M. HOUYVET – boulanger à Saint Lô – Lauréat de nombreux prix au concours du pain d’Avenay

"Le concours du pain d’Avenay est un plus indéniable pour notre boulangerie en terme de chiffre d’affaires et de notoriété[/gras]. La publicité vitrine nous permet une meilleure reconnaissance du grand public et de ce fait de la clientèle. Non seulement, il faut s’inscrire au concours mais il faut persévérer et se mesurer aux autres. Pour soi-même d’abord, pour savoir où l’on se situe ; pour les autres, ensuite pour se faire connaître et monter son savoir-faire. La confrontation avec les autres est une source de progression et d’évolution. [gras]Vouloir faire mieux et se dépasser permet d’évoluer professionnellement et personnellement[ . Je conseille aux boulangers et aux jeunes apprentis ou ouvriers, de participer à ce concours qui leur ouvrira la porte vers l’amélioration et les emmènera vers la recherche de la perfection".


M. JULES- boulanger à Aunay sur Odon – Lauréat du super concours du pain d’Avenay 2011

"Les précédents concours d’Avenay ont été pour moi une source de progression constante, de relation et d’information auprès de mes concurrents boulangers. J’ai gagné précédemment plusieurs concours dans des disciplines différentes à Avenay. Ce sont ces résultats qui m’ont mis en confiance pour tenter et gagner le super concours 2011. [gras]Gagner le super concours est très valorisant pour nous et notre boulangerie. Participer au concours d’Avenay est déjà une valeur en soi.[/gras] J’encourage mes jeunes boulangers à participer à ce concours".


M. FEUILLET- boulanger à Bretteville s/Odon – Lauréat du super concours du pain d’Avenay 2013

"J’aime l’ambiance de la fête d’AVENAY et j’aime y concourir. [gras]Je conseille à tous ceux qui aiment vraiment leur métier d’y participer pour progresser, et améliorer leur technique et savoir-faire[/gras]. C’est aussi un moyen de rencontrer d’autres professionnels, c’est un bon lieu d’échanges. Parallèlement, la publicité faite des prix gagnés permet d’augmenter sa clientèle et son chiffre d’affaires ce qui à notre époque n’est pas négligeable".


M. LEMONNIER – Boulanger à Pont l'Evêque – Lauréat du super concours du pain d’Avenay 2014.

"Le concours c’est une remise en question personnelle et professionnelle permanente qui permet d’améliorer la gamme des produits. Le concours d’Avenay a un impact professionnel important, permettant d’accroître la notoriété auprès de la clientèle. L’objectif en se présentant au concours c’est de progresser chaque fois un peu plus. Le concours du pain d’Avenay permet d’élever la qualité des produits, et la profession en général."


Mme Lucie LEROUXEL – Boulangère à Caen – Lauréat du super concours du pain d’Avenay 2015

"Le concours du pain d’Avenay permet d’échanger avec les autres boulangers, de progresser professionnellement. Alban GUILMET, son employeur, précise que le concours permet également de se positionner par rapport aux autres[".


M. PIERRE – Boulanger à Campeaux – Lauréat du super concours du pain d’Avenay 2016

"Il faut s’inscrire et persévérer. C’est un moyen d’échanger avec les autres, de s’élever soi-même, de progresser. Vous aimez votre métier …. Inscrivez-vous !"


Yann TABOUREL – Meilleur Ouvrier de France 2007 – enseignant au lycée Rabelais – Lauréat du concours d’Avenay à plusieurs reprises.

"L’univers du concours est réservé aux gens passionnés par leur métier[/gras], c’est une remise en question constante qui permet de progresser très rapidement. Pour ma part, le concours d’Avenay fut le début d’une grande aventure qui s’est terminée par l’obtention du titre « Un des Meilleurs Ouvriers de France ». Aujourd’hui enseignant, mon rôle est de former de futurs boulangers et dans ce cadre, le concours d’Avenay est un support important pour passionner nos jeunes en formation. La pérennité de ce concours est une réelle performance grâce à de nombreux bénévoles !"


Tous les champions de France de la Boulangerie Normands : Yann TABOUREL, Pierre SERAIS et Daniel ROUSSEL, en 1995 et Damien DEDUN, Maximilien TETARD et Valentin LEVRARD en 2007 ont été lauréats au concours du pain d’AVENAY.


Publié le mercredi 23 mai 2018

ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE DU GROUPEMENT PROFESSIONNEL

Le mardi 10 avril 2018 s'est tenue l'assemblée Générale Annuelle du Groupement Professionnel.

Dès 15 heures, Médicis, spécialiste de la retraite complémentaire des indépendants et entrepreneurs, depuis 40 ans, a proposé des informations sur les façons de préparer sa retraite en payant moins d’impôt aujourd’hui.

A 16 heures, le Président SERAIS a présenté le rapport d'activité de l'année 2017 puis a laissé place à Olivier NIEL, de chez Gestélia Basse-Normandie, comptable du Groupement, qui lui, a présenté les comptes de l’exercice clos au 31 décembre 2017.


Après avoir approuvé à l'unanimité des comptes, les participants se sont réunis autour d'un verre de l'amitié.

Publié le mardi 10 avril 2018

Meilleure Baguette de Tradition de Normandie 2018

Le jeudi 5 avril s'est déroulé le concours de la Meilleure Baguette de Tradition de Normandie 2018.

Le concours, réservé aux adhérents des groupements professionnels, a attiré des concurrents de toute la région normande.

Les membres jury, sous la Présidence d'Alain MARIE, MOF boulangerie, se sont affairés deux heures à juger l'aspect, la croûte, l'arôme, la mie, le goût et la mâche de pas moins de 120 baguettes !

Les résultats pour cette session 2018 sont :

1er : SARL LEBEDEL et LENOIR - David Enguehard à CANISY (50)

2è : Boulangerie MARTIN - Guillaume MARTIN à FECAMPS (76)

3è : Boulangerie SERAIS - Tugdual BOUTILLIER à FALAISE (14)

4è : Maison QUELLIER - Guillaume QUELLIER à HEROUVILLE ST CLAIR (14)

5è : Aux Délices Normands - Romuald MEUNIER à FRANQUEVILLE ST PIERRE (76)


Félicitations à eux et à tous les autres participants !


Rappelons que le lauréat participera au 5è Concours National de la Meilleure Baguette de Tradition Française qui se déroulera, lors de la Fête du Pain, à Paris et devant le public, les 13, 14, et 15 mai prochain et a d'ores et déjà remporté un stage de 3 jours d'une valeur de 1175 € à choisir dans le catalogue INBP.

Publié le jeudi 05 avril 2018

RAPPEL APPRENTISSAGE

Rentrée scolaire 2018-2019


Pour ceux d’entre vous qui souhaitent prendre un(e) jeune en apprentissage au début de l’été 2018 ou à la rentrée de septembre, pensez à contacter dès maintenant le CIFAC au 02.31.53.25.30.


N’hésitez pas non plus à nous en faire part afin que nous diffusions votre offre sur ce site.


En anticipant, vous pourrez ainsi vous assurer que votre futur(e) apprenti(e) a une place qui lui est réservée au centre de formation. Cela évitera bien des problèmes constatés tous les ans à chaque rentrée scolaire !


Par avance merci.

Publié le vendredi 16 mars 2018

Voeux au Groupement

Mardi 30 janvier 2018, le Président Pierre SERAIS a présenté ses vœux aux adhérents et aux partenaires de la filière boulangerie (meuniers, marchands de fonds, grossistes, marchands de matériels, assureurs, banques…).


Dans son discours, il a tout d’abord renouvelé ses félicitations aux 3 gagnants de la Coupe de d’Europe de la Boulangerie Valentin LEVRARD, Maximilien TETARD et Damien DEDUN.

Il a rappelé ensuite que la famille de la boulangerie ici réunie réconfortait et confortait le Groupement dans l’idée de poursuivre sa mission.

Après avoir énuméré [gras]quelques-unes des grandes actions de la Confédération et des Groupements départementaux (décret du « Pain de Tradition », appellation « boulangerie » et « boulanger », Fête du pain, dossiers Herta, LIDL…) et rappelé que ces actions profitaient à tous, Pierre SERAIS a insisté sur son cheval de bataille : le « fait maison » en rappelant qu’au-delà même du plaisir que procure la fabrication de ses produits, le « fait maison » est une garantie de transmission de savoir-faire aux jeunes, que le « fait maison » fait la force et la beauté du métier de boulanger et que pour rien au monde il ne voudrait voir cela disparaître. La vente n’a pas été oubliée non plus et il a insisté sur le travail fait lors des commissions à la Confédération pour redonner à la vente en boulangerie ses lettres de noblesse.

Puis il a invité Monsieur RABASSE artisan-boulanger à CABOURG et son fils, à le rejoindre et leur a remis le kit d’identification boulanger « plaque émaillée » gagné lors du jeu organisé en octobre dernier sur le salon Normandie pro expo.

L’allocution s’est conclue par une projection d’un extrait du discours prononcé par Emmanuel MACRON lors de la cérémonie de la galette à l’Elysée le 12 janvier, le Président SERAIS laissant à chacun le soin d’apprécier des mots qu’il avait trouvés justes.

Enfin, c’est non sans avoir chaleureusement remercié tous les partenaires présents pour leur soutien que le Président a proposé aux invités de partager galette et verre de l’amitié en souhaitant à tous « une belle et heureuse année 2018. »

Publié le mardi 30 janvier 2018

Galette au Conseil Départemental du Calvados

C’est une tradition, chaque année, les Artisans Boulangers du Calvados offrent la galette à leurs élus.

En présence des responsables des deux établissements de formation en boulangerie-pâtisserie du Calvados, Madame Leblanc directrice du CIFAC, Monsieur Monmousseau, proviseur du lycée Rabelais, de leurs enseignants, d’élèves, de représentants de la CGAD départementale et d’une délégation d’artisans boulangers-pâtissiers et de Talmeliers du Bon Pain, le Président du Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados, Pierre Serais, a présenté ses vœux à Jean-Léonce Dupont, Président du Conseil Départemental du Calvados le jeudi 11 janvier dernier.

Il a souhaité l’alerter sur les implantations à tout-va des chaines de boulangerie qui mettent à mal certaines structures artisanales par une concurrence pas vraiment loyale mais qui mettent à mal aussi la transmission et la pérennisation du savoir-faire auprès des jeunes.

Pierre Serais a aussi voulu saluer le travail quotidien des chefs d’établissement et des formateurs qui œuvrent pour la réussite des jeunes. Qu’elle soit classique ou par le biais de l’apprentissage, la qualité de la formation dans le Calvados n’étant plus à démontrer.

Il leur a rappelé combien il comptait sur eux pour le soutenir dans son cheval de bataille : le « fait maison ».

Pour l’occasion, la galette a été fabriquée par Guillaume QUELLIER, artisan à Hérouville St Clair et son équipe, qui est venu accompagné de son épouse Aurélie très investie pour sa part dans la formation de jeunes apprenties vendeuses.

Publié le jeudi 11 janvier 2018

Les bonnes résolutions de septembre !

Régime et rentrée


L’été est passé. Le régime « avant la plage » n’est plus d’actualité mais votre clientèle vous dit à présent vouloir éliminer ses excès de glaces et petits verres de rosé frais avec, en tête, cette idée fausse que le pain fait grossir !

Alors pourquoi ne pas mettre fin aux idées reçues et communiquer sur cet excellent allié minceur et anti fringale de rentrée : le pain !

Le pain peut très bien rimer avec minceur, à condition de bien le choisir, et d'en manger en quantités raisonnables.Et, bien sûr, tout dépend de ce qu’on y met dessus !

Voici de bons conseils pour ne pas priver votre clientèle de bon pain pendant sa perte de kilos superflus.

Le pain est riche en glucides et faible en graisses. L’idéal, c’est de choisir du pain complet ou de seigle plus riche en fibres et plus long à digérer, il rassasie plus longtemps ce qui permet d’augmenter le volume alimentaire sans ajout de matières grasses. Toutefois, pour certaines personnes, ces fibres peuvent être très irritantes, il est donc important de bien étudier les besoins de sa clientèle sur le choix du pain.

Mais, qu’il soit complet ou non, le pain reste du sucre... lent ! Il n’est donc absolument pas à proscrire, juste à consommer avec modération. Car, comme pour tous les autres aliments, c’est l’excès qui fait prendre du poids.

La consommation de pain doit se faire dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, riche en fruits et légumes, et pauvre en graisses.

Le pain est un aliment complet qui a toute sa place dans une alimentation équilibrée.


Les recommandations nutritionnelles du PNNS (Programme national nutrition santé) préconisent en effet de consommer davantage de glucides complexes et de fibres alimentaires, et de limiter sa consommation de lipides. Le pain est donc un aliment parfait de ce point de vue. C’est en effet la meilleure source de glucides complexes, devant les pâtes et les pommes de terre. Les sucres lents sont essentiels pour le bon fonctionnement des muscles et du cerveau.

De plus, il contient des protéines végétales, essentielles pour une alimentation équilibrée et fournit en outre un apport en vitamines du groupe B (B1 et B6) et en minéraux (magnésium, phosphore et potassium).


Le sandwich du midi peut constituer un excellent déjeuner. Il apporte des glucides complexes et des fibres qui rassasient durablement, ainsi que de l’énergie. A vous de proposer un sandwich équilibré, sans matières grasses (beurre, mayonnaise) avec une source de protéines (jambon, thon, poulet…) et des crudités.


Pensez aux tartines également. Après les pizzas, les pâtes, les burgers ou les sushis, la tartine est la nouvelle tendance de la restauration rapide. En plus d’être un aliment symbole du savoir-faire culinaire français, elle permet à l’artisan d’exprimer toute sa créativité.

Haute en couleurs et en saveurs, pour une bonne tartine il faut du bon pain !

La croustillante baguette et le traditionnel pain de campagne ont la cote. Mais avez-vous pensé à varier les goûts… et les couleurs de pains? Pain complet, au maïs, pain de seigle, aux noix, aux noisettes, fougasse aux olives, brioche…Ils n’attendent que votre imagination pour donner des tartines aussi délicieuses pour les yeux que pour les papilles.


Conclusion : si votre clientèle vous dit surveiller son poids, il ne lui est absolument pas nécessaire de supprimer le pain de son alimentation.


Le pain, un allié au quotidien !

Publié le mardi 12 septembre 2017

Assemblée Générale de la Confédération Nationale de la Boulangerie et Boulangerie Pâtisserie Française

Un nouveau Président à la tête de la Confédération Nationale de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie Française


Le 26 juin 2017, comme 75 de ses homologues, le Président Pierre SERAIS s’est rendu à l’Assemblée Générale de La Confédération à PARIS, accompagné de sa secrétaire.


A l’ordre du jour, les points suivants ont été exposés :

- Présentation des comptes de la Confédération

- Synthèse des rapports des 4 Commissions (Commission Economique, Fiscale et Sociale, Commission Qualité, Formation et Innovation, Commission Restructuration, Réglementation, Modernité, Commission Communication, Promotion, Information)

- Election du Président et des membres du Bureau


Dominique ANRACT, Président du Syndicat patronal des Boulangers-Pâtissiers du Grand Paris (Paris et Petite Couronne) et Président de la Région boulangère Ile de France a été élu à une très grande majorité (l’élection s’étant déroulée par vote à bulletin secret) succédant ainsi à Jean-Pierre CROUZET.


Aux questions posées à l’issue de son élection, le Président ANRACT, non sans avoir salué le « travail immense et remarquable » de son prédécesseur a répondu « avoir l’intention de jouer tout son rôle mais seulement son rôle, savoir, celui de donner la vision, les axes stratégiques et mesurer les progrès », les 4 axes de son projet étant :

- Le développement de l’action territoriale et des adhésions

- La valorisation des spécificités artisanales afin d’obtenir des conditions juridiques, économiques et fiscales adaptées aux boulangeries

- La communication

- La digitalisation du métier (nouveaux usages des consommateurs qui impactent directement les modèles d’entreprises actuels).*


A l’issue de l’Assemblée Générale, un magnifique hommage a été rendu à Jean-Pierre CROUZET lors d’une soirée à la salle Wagram en présence de nombreuses personnalités dont l’ancien Premier ministre Jean-Pierre RAFFARIN, initiateur, rappelons-le, de la Fête du Pian en 1995, la Maire de PARIS, Anne HIDALGO et Jean-Paul DELEVOYE ancien Président de Conseil Economique Social et Environnemental.


Composition du Bureau de la Confédération pour la mandature 2017 – 2022:

- Président : Dominique ANRACT

- Président Adjoint : Materne HAUK

- Président Adjoint : Emmanuel GRIPON

- Secrétaire Confédéral : Norbert TACOUN

- Trésorier Confédéral : Jean-Paul MARTIN

- Secrétaire Confédérale Adjointe : Claudine PEIRONE

- Trésorier Confédéral Adjoint : Gilles FORRET

Présidents des grandes commissions permanentes et vice-présidents de la CNBF:

- M. Christian MARTIN Président de la Commission Economique, Fiscale et Sociale et Président de la Commission Nationale Paritaire

- M. Jean-Yves GAUTIER Président de la Commission Qualité, Formation et Innovation.

- M. Jean-Luc CHAPUIS Président de la Commission Restructuration, Réglementation et Modernité.

- M. Yannick MAZETTE Président de la Commission Communication, Promotion et Information.


Sur proposition du Président, par application des dispositions de l’article 16 2) des statuts de la Confédération, le Bureau nomme :

- M. Christian VABRET, Vice-Président, Délégué en charge des relations avec l’UIBC, de l’organisation de la Coupe du Monde de la Boulangerie, de la liaison avec les organisateurs de la Coupe de France et de la Coupe d’Europe, des Olympiades des Métiers et des relations avec les MOF. M. Christian VABRET est également Président de la CEBP (Mandat 2016 – 2019)

- M. Daniel LAIDIN, Vice-Président, Coordinateur de la mission « Développement des Adhésions ».

Enfin, toujours par application de l’Article 16 2) des statuts de la Confédération, le Bureau nomme, sur proposition du Président, un vice-Président pour chaque grande Commission qui siégera aux réunions de Bureau avec voix consultative.

Ces Vice-Présidents de Commission nommés sont :

- Commission Economique, Fiscale et Sociale : M. Jean-Marc GOUT

- Commission de la Qualité, de la Formation et de l’Innovation : M. Bernard ZABÉE

- Commission de la Restructuration, de la Règlementation de la Modernité : M. Éric BLANCHO

- Commission de la Communication, de la Promotion et de l’Information : Mme Emilie PAIRAULT


*source les Nouvelles de la Boulangerie numéro 939/940

Publié le lundi 26 juin 2017

TOUT SUR AVENAY 2017

Le 29 novembre dernier, le comité de pilotage de la Fête du pain s'est retrouvé pour la première réunion de préparation de la 34e édition du concours interrégional du pain d’AVENAY.

Ce collectif regroupe les membres du comité des fêtes, les représentants du Groupement Artisanal des boulangers-pâtissiers du Calvados, les enseignants du CIFAC et du lycée Rabelais, les boulangers retraités et en activité.

Le thème central de l'édition 2017 y a été déterminé.

Puis une nouvelle réunion de « finalisation » s’est déroulée le 7 février dans les locaux du Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers à IFS.

***

La 34ème édition s'est déroulée le samedi 17 juin pour les professionnels et dimanche 18 juin 2017 pour la Fête du pain ouverte au public autour du thème "Les métiers d’antan".

Pour la 3ème année, les élèves du CIFAC de CAEN et du lycée RABELAIS d’IFS encadrés par leurs enseignants ont assuré les fabrications.

Le dimanche, les visiteurs ont retrouvé les animations habituelles, très prisées du public (confréries, matériel agricole ancien, expositions diverses, danses normandes, marché du terroir...) et ont pu également, comme cela se fait depuis plusieurs années maintenant, enrichir leur savoir-faire culinaire avec des démonstrations des Toques normandes.

En fin de journée les résultats ont été proclamés.

Le Meilleur Boulanger 2017 est Jérémy JALABERT, boulanger à la P'tite Boulange à VIMOUTIERS.

A noter une nouveauté pour cette édition 2017 : le concours du Meilleur Sandwich Traditionnel Parisien, le snacking étant devenu aujourd’hui un incontournable des produits de restauration boulangère, remporté par Francis FEUILLET, le Fournil de BRETTEVILLE à BRETTEVILLE SUR ODON.


Avant de remettre les prix, Pierre SERAIS Président du Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados a pris la parole :

" Monsieur le Maire,

Madame LEBLANC, Directrice du CIFAC

Mesdames et Messieurs du Comité des Fêtes – Monsieur LEBOUCHER, Monsieur QUILLOT, Madame GOMONT, Madame MARGUERITTE

Chers Collègues,

Chers Visiteurs,


C’est toujours avec une très grande joie et fierté que je suis présent au Concours Régional du Pain d’AVENAY.

Le Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados que je représente ne remerciera jamais assez tous les bénévoles du Comité des Fêtes d’AVENAY, les enseignants du lycée RABELAIS d’IFS et du CIFAC de CAEN, les Talmeliers du Bon Pain du Calvados et tous les membres du jury pour tout le travail que cette manifestation représente.

Vous mettez à l’honneur le pain mais aussi des femmes et des hommes passionnés par leur métier.

Vous êtes tout ce j’aime représenter : la simplicité, la sincérité dans les relations humaines. Vous participez au « bien vivre à la française ». Par votre action, vous enrichissez le métier d’artisan boulanger. Vous faites progresser, évoluer chaque participant à ce concours par le dépassement de soi.

Comme beaucoup d’entre vous, je partage avec beaucoup d’émotion ce bon moment de vie à l’occasion de cette formidable journée.

Même si nous allons attribuer les récompenses aux lauréats de ce concours dans quelques instants, car c’est le principe même d’un concours, c’est chacun d’entre nous ici ce soir qui est gagnant !

J’avais placé AVENAY 2015 sous le signe du bonheur, AVENAY 2016 sous celui de la fraternité, AVENAY 2017 a été guidé par l’optimiste.

Avant de laisser la place à mon 1er vice-Président Denis ROSALIE pour la remise des prix, je conclurai par une phrase d’Helen KELLER, américaine du 19è siècle qui, bien qu’aveugle et sourde, fut la première personne handicapée à obtenir un diplôme universitaire :

« [gras]L’optimisme est la voie du succès. Rien de grand ne se fait sans espoir ni confiance »

Chaque candidat en est la preuve aujourd’hui[ !

Merci de votre attention ".


PALMARES 2017

Pains décorés apprentis – niveau CAP ou BEP (niveau 1)

  • 1er prix : Lydia JEANNE –Lycée RABELAIS IFS
  • Prix d’Excellence : Soline POTIER – lycée RABELAIS IFS
  • Prix d’Honneur : Paul OTTELOHE – lycée RABELAIS IFS

Pains décorés apprentis – niveau MC ou BP (niveau 2)

  • Prix d’Honneur : Tugdual BOUTILLIER – élève au CIFAC à CAEN et apprenti chez « Boulangerie-pâtisserie SERAIS » à FALAISE

Pains décorés boulangers et ouvriers

Prix d’Honneu : Pierre MAUGER ouvrier chez « O Délices du Coin » à PERCY

Croissants

  • 1er prix : Mathieu VICTOR élève au CIFAC à CAEN et apprenti niveau 1 chez « Boulangerie LECHAPTOIS » à ST REMY SUR ORNE
  • Prix d’excellence : Arnaud LECHAPTOIS boulanger à ST REMY SUR ORNE
  • Prix d’Honneur : Manon BELLEIL élève au CIFAC à CAEN et apprentie niveau 2 chez « Alban GUILMET » à CAEN

Baguette de Tradition

  • Médaille d’Or : Lucie LEROUXEL ouvrière chez « Alban GUILMET » à CAEN
  • Médaille d’Argent : Antoine SERAIS boulanger « le Fournil du Château » à DOMFRONT EN POIRAIE
  • Médaille de Bronze : Hakkim OUARROU boulangerà « la Maison Florent » à DIVES SUR MER

Pain Brié

  • Médaille d’Or : Francis FEUILLET boulanger « Au Fournil de BRETTEVILLE » à BRETTEVILLE SUR ODON
  • Médaille d’Argent : Ludovic PIERRE boulanger « la P’tite Croûte » à CAMPEAUX
  • Médaille de Bronze : Jean-Charles BELLOT ouvrier chez « Boulangerie-pâtisserie SERAIS » à FALAISE

Pain de Campagne

  • Médaille d’or : Tugdual BOUTILLIER élève au CIFAC à CAEN et aprrenti niveau 2 chez « Boulangerie-pâtisserie SERAIS » à FALAISE
  • Médaille d’Argent : Dany CARDRON élève au CIFAC et apprenti niveau 2 chez « Au Fournil de BRETTEVILLE » à BRETTEVILLE SUR ODON
  • Médaille de Bronze : Emmanuel BELHOMME boulanger « Le Fournil de la Graverie » à LA GRAVERIE

Pain de consommation courante

  • Médaille d’Or : Antoine SERAIS boulanger « le Fournil du Château » à DOMFRONT EN POIRAIE
  • Médaille d’Argent : Sébastien JULES boulanger « Boulangerie JULES » à AUNAY SUR ODON
  • Médaille de Bronze : Anhony HUBERT ouvrier chez « L’Epi d’Or » à PONT L’EVEQUE

Présentation boulangères/vendeuses

  • Premier prix : Christelle TETARD boulangère « Maison TETARD » à HONFLEUR
  • Prix d’Excellence : Christine LEPAGE boulangère « Aux Pains d’Occagnes » à OCCAGNES

Pièces d’exposition

  • 1er prix : Estétia LABBE élève niveau 2 lycée RABELAIS IFS
  • Prix d’Excellence : Emmanuel BELHOMME boulanger « Le Fournil de la Graverie » à LA GRAVERIE
  • Prix d’Honneur : Maxime DELOGE élève niveau 2 lycée RABELAIS IFS

Pièces artistiques pâtisserie

  • 1er prix : Tiphaine BERTRAND « Alban Guilmet »
  • Prix d’Excellence : Johnny QUARANTE élève au CIFAC à CAEN et apprenti niveau 2 chez « Aux Douceurs de MARTILLY – Maison DUMAINE » à ST MARTIN DE TALLEVENDE
  • Prix d’Honneur: Médéric DAYES ouvrier chez « Aux Mille Saveurs » à CORMEILLES

Sandwich Traditionnel parisien

  • 1er prix : Francis FEUILLET boulanger « Au Fournil de BRETTEVILLE » à BRETTEVILLE SUR ODON
  • Prix d’Excellence : Jean Pascal FONTAINE boulanger « La Fontaine des Saveurs » à ST HILAIRE PETITVILLE
  • Prix d’Honneur : Jacky LEPAGE boulanger « Aux Pains d’Occagnes » à OCCAGNES


Retrouvez l'ensemble des lauréats sur :

https://fetedupainavenay.jimdo.com/34-ème-concours-2017








Publié le lundi 19 juin 2017

Bureau Véritas dédie un site aux adhérents du Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados

Commandez vos contrôles réglementaires en quelques clics.

Prestataire référencé par le Groupement Artisanal des Véritable partenaire du Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados, Bureau Véritas offre à ses adhérents une solution simple et rapide pour leurs vérifications réglementaires :

  • Installations électriques
  • Installations de gaz
  • Amiante
  • Diagnostic de performance énergétique


https://pro.bureauveritas.fr/GABPC]http://pro.bureauveritas.fr/GABPC


- Des packs tout-en-1 négociés

- Un contact privilégié

- Rapide et sûr et simple

- Devis gratuit et immédiat

- Commande en ligne

- Paiement sécurisé


Contact :

Sophie AUBOURG

02.31.94.91.50

sophie.aubourg@fr.bureauveritas.com

Publié le vendredi 16 juin 2017

Stage "Hygiène et sécurité alimentaire"

A plusieurs reprises, nous vous avons informés qu’à partir d’octobre 2012, vous pouvez être contrôlé sur le respect des conditions de fonctionnement en matière d’hygiène, que la formation ait été suivie ou pas.

Une non-conformité dans les deux types de situation (absence de formation et/ou non-conformités en matière d’hygiène) est susceptible d’entraîner des suites administratives et/ou pénales, selon la nature précise et la gravité des non-conformités observées lors du contrôle.

La mise en place d'un tel système est obligatoire.

Cela implique donc une responsabilité accrue des professionnels.


Le principal texte applicable aux boulangers pâtissiers est le règlement CE 852/2004. Il établit les règles générales en matière d'hygiène :

- Responsabilité de l'exploitant

- Application de procédures fondées sur les principes de l'HACCP

- Utilisation des guides de bonnes pratiques d'hygiène

- Maintien de la chaîne du froid

- Respect des critères microbiologiques


************


Le 22 mai dernier, notre partenaire AGROQUAL a proposé une formation « Hygiène et sécurité alimentaire » au Groupement Artisanal à IFS.

Dangers microbiens, principaux pathogènes, prévention et moyens de maîtrise de la contamination, risques physiques, chimiques et biologiques… 7 heures durant – avec une pause déjeuner tout de même - Caroline MEURDRA formatrice consultante chez AGROQUAL, a dispensé tous les conseils et réglementation aux stagiaires.

« Merci à vous pour votre accueil toujours très chaleureux. Caroline a su nous faire aimer les divers microbes afin de mieux les combattre ! Une journée bien remplie et très instructive… » Madame MARIE, Boulangerie de Jules à VERSON.

« Bon échange entre collègue. Madame MEURDRA est vraiment très communicative. L’ambiance était détendue, la journée est vite passée. Formation à recommander ! » Madame NOSSEIN, boulangerie NOSSEIN à MEZIDON

Publié le lundi 22 mai 2017

Messe de la Saint Honoré

Saint Honoré, patron des boulangers

Tout d'abord, un peu d’Histoire…

Le premier Saint patron des boulangers fut Saint Lazare mais au XVème siècle fut érigée à PARIS en l’église Saint Honoré, la première confrérie des boulangers et Saint Honoré prit la place de Saint Lazare.

Honoré naquit dans une riche famille au village de Port-le-Grand, près d’ABBEVILLE, en Ponthieu, au début du VIe siècle.

Très jeune, il eut des dispositions pour la prière et le jeûne. Quand ce jeune homme dissipé annonça à sa nourrice qu'il voulait devenir prêtre, elle était en train de faire cuire son pain. "[italique]Et quand ma pelle aura des feuilles, tu seras évêque ![/italique]" se moqua la brave femme. Sous ses yeux ébahis, la pelle se mit à reverdir.

Il deviendra très populaire au Moyen-Age parce qu'une procession organisée autour de ses reliques a mis fin à la terrible période de sécheresse de l'an 1060. Une légende dit aussi que le Christ lui est apparu pendant l'eucharistie pour partager le pain avec lui. C'est à ce titre que Saint Honoré est le patron des boulangers.

[gras]Il est fêté le 16 mai[/gras] chez beaucoup de boulangers à travers toute la France : c'est la « fête du pain ». L'occasion de célébrer une fois l'an, sur le lieu des moissons, au moulin et au fournil, le travail des céréaliers, des meuniers et des boulangers qui maintiennent la tradition du bon pain français.

Profondément vertueux, à l’écoute des petites gens, secourant les indigents, il succéda à Saint Béat en tant que huitième évêque d’Amiens. Il mourut en l’an 600, le 16 mai.


Le 13 mai 2017, une messe en l’honneur de Saint Honoré était célébrée en l’église d’IFS bourg. A l’initiative de la confrérie des Talmeliers du Bon Pain du Calvados, cette belle cérémonie a rassemblé plus de 150 personnes.

Dans ses remerciements lors de la messe, le Président SERAIS a rappelé que "le pain est l’aliment le plus noble qui soit, qu’il mérite le respect, qu’il est le fruit du travail des hommes, que la vie de l’artisan boulanger se passe en coulisse, au fournil, d’où s’échappe tôt le matin l’odeur appétissante et que sur scène au premier plan, dans une activité semblable à celle d’une ruche, la boulangère vend le pain fait avec tant d’amour et de passion. Il n’a pas manqué de souligner également le véritable lien social que la boulangerie artisanale représente dans les villes et les villages".


A l’issue de la cérémonie, les membres de la Confrérie ont distribué des pains bénis aux fidèles puis se sont rendus à la Maison de la Boulangerie où un verre de l’amitié et une collation leur étaient offerts par le Groupement Professionnel.

Les Talmeliers du Bon Pain du Calvados n'ont qu'un seul objectif : promouvoir la boulangerie artisanale. Pour Daniel ROUSSEL, grand maître, ancien boulanger à CAEN, Jean-Yves BONAMY, grand tabellion, ancien boulanger à LUC SUR MER et Françoise JEHENNE, grand argentier, ancienne boulangère à VIRE, la défense des bons produits reste avant tout une priorité.

« Les confréries sont réservées à ceux qui aiment la joie de vivre, la bonne chère et les produits que le terroir met à la disposition des fins palais », précise le grand maître.


Le Groupement Artisanal remercie chaleureusement ces passionnés pour leur engagement et leur soutien dans de nombreuses manifestations, toujours en l’honneur de la boulangerie artisanale !

La Confrérie des Talmeliers du Bon du Calvados remercie les boulangeries d’IFS pour leur participation :

« Au Pain Gourmand » M. Mme LECOEUR

« Saveurs et Gourmandises » M. Mme HODIERNE

« Le Moulin des Pierres » M. PIERRE

Boulangerie BONAMY

Publié le samedi 13 mai 2017

MEILLEURE BAGUETTE DE TRADITION FRANCAISE DE NORMANDIE 2017 : UN CALVADOSIEN A PARIS EN FINALE!

Jeudi 30 mars 2017 s’est déroulé le Concours Régional de la Meilleure Baguette de Tradition Française de Normandie 2017 au Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados à IFS.

C'est Maxime POREE, employé chez Douceur Caramel – Monsieur DUGAST - à ROTS (14), qui a remporté le 1er prix devant 42 autres concurrents, les 4 suivants étant :

- 2è prix : Boulangerie DERLY à BRIONNE (27)[/gras]

- 3è prix : Damien HARDY employé à la Maison NOEL à CAEN (14)

- 4è prix : Guillaume QUELLIER, artisan à HEROUVILLE ST CLAIR (14)

- 5è prix : Maison DUPONT à DIVES SUR MER (14)


Le Groupement Professionnel remercie chaleureusement l’ensemble des membres du jury qui ont fait le déplacement et la dégustation de près de 150 baguettes !

A l’issue de la proclamation, candidats et jurés ont partagé le verre de l’amitié.


Un mois et demi plus tard, le lundi 15 mai précisément, Monsieur POREE a défendu les couleurs de la région Normandie au 4ème Concours National de la Meilleure Baguette de Tradition Française organisé par la Confédération Nationale de la Boulangerie Pâtisserie Française lors de la Fête du Pain du 14 au 17 mai 2017 sur le parvis de Notre Dame de Paris. La veille, il a disposé d’une heure et trente minutes maximum (sur les 6 heures totales de l’épreuve) pour effectuer les préparations de son choix puis, le lendemain, a produit 40 baguettes de tradition française répondant aux prescriptions de l’article 2 du décret N° 93-1074 du l3 septembre 1993 pour finir par une présentation de 20 d’entre elles.

Même s’il n’a pas gravi les 3 premières marches du podium, le candidat normand gardera de cette expérience unique « un bon souvenir » même si les conditions de travail étaient bien différentes de celles auxquelles il est habitué.

« Je retenterai ma chance l’année prochaine et prendrai ma revanche, nous a-t-il confié avec optimisme. »

Publié le jeudi 30 mars 2017

Pourquoi adhérer en 2017 ?

Nous les boulangers, qui sommes-nous ?

Il y a les adhérents et il y a les autres dont vous faites partie : les non adhérents.

Les non adhérents sont de 3 types :

  • ]il y a les « corsaires », ceux qui sont sur leur propre bateau et pensent qu’ils peuvent y arriver seuls
  • il y a les « passagers clandestins » qui profitent de la situation sans pour autant donner d’eux-mêmes
  • puis il y a VOUS, qui, par manque de temps probablement, par désinformation peut-être ou simplement à cause d’ « a priori » infondés, ne nous avez pas rejoints. Oui, il y a VOUS qui vous sentez aujourd’hui bien isolé !

Pourquoi adhérer ?

C’est pour sortir de cet isolement que nous vous invitons à lire ces quelques lignes.

En effet, ce métier aussi exigeant que le nôtre vous a petit à petit conduit à l’isolement.

Ensemble, nous sommes beaucoup plus forts.

Adhérer, c’est vouloir être plus fort !

Plus fort pour s’identifier :

C’est parce-qu’ ils ont refusé que soit galvaudée l’appellation de « boulanger » et de « boulangerie » que les fédérations départementales et la Confédération ont obtenu le respect de leur identité – loi du 25 mai 1998.

[souligne]Plus fort pour résister à la pression de la réglementation :[/souligne]

Il est certes des réglementations pour garantir la sécurité des produits alimentaires. Mais une réglementation générale applicable aux grandes entreprises n’est pas adaptée à la boulangerie artisanale. C’est ainsi que les fédérations départementales et la Confédération ont construit le Guide de bonnes pratiques d’hygiène de la Pâtisserie.

Plus fort pour communiquer et se défendre :

Même sans acheter de longues heures de publicité à la télévision, la communication demande des budgets importants qu’un artisan seul ne peut supporter.

C’est la même chose pour se défendre face la concurrence, construire les dossiers et argumenter vis-à-vis de l'administration. C’est une action lourde qui demande coordination, patience et temps.

Plus fort pour se former :

Votre compétence professionnelle, celle de votre conjoint et de vos salariés est le premier dynamisme de votre entreprise. Les Fonds d’Assurance Formation créés par votre organisation professionnelle et votre Confédération sont les outils de financement de votre formation.

Plus fort pour avancer :

Le dialogue social est une exigence de notre temps. Là encore organisation, temps et compétences sont les outils incontournables pour discuter puis négocier.

Le Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados vous représente et vous assiste.

Avec l’appui du cabinet d’avocats CAPJURIS et l’association d’expertise comptable GESTELIA, il répond au quotidien à toutes les questions que vous vous posez en matière économique, fiscale, sociale ou juridique.

Il vous assiste sur le plan de la réglementation, représente votre profession auprès des organismes consulaires, communique activement et promeut le métier de boulanger-pâtissier.

Les organisations professionnelles ont pour mission de créer un destin collectif composé de destins individuels. C’est devenu une obligation vitale !

Retournez-nous sans plus attendre le bulletin d'adhésion que nous vous avons envoyé avec le dernier numéro de "la Grigne", notre bulletin d'informations ou contactez-nous au 02.31.93.52.44 ou par mail à

maison-de-la-boulangerie@wanadoo.fr, nous vous en adresserons un de nouveau.

A bientôt !

Publié le lundi 20 mars 2017

Bienvenue aux nouveaux boulangers !

  • Le Fournil de SAINT-CONTEST - M. MARCIENNE Mme RAULD

à SAINT-CONTEST

  • Aux Douceurs d’Agathe – Mme ROBILLARD M. CAILLOT

à AUNAY SUR ODON

  • Aux Saveurs du Coin – M. BERKA

à CAEN

  • La Fabrique de Gâteaux - M. BARKMANN

à CAEN

  • Boulangerie HEBERT - HEBERT

à COLOMBELLES

  • Boulangerie LE MAGNEN - M. LE MAGNEN

à FLEURY SUR ORNE

  • Boulangerie – Mme TIRARD M. LEGAILLARD

au MOLAY LITTRY

  • La Gerbe d’Or– MM GOULEY et LEPINEUX

à LISIEUX

  • Au Bon Pain Chaud de MERY – M. ALEXANDRE

à MERY CORBON

  • Le Fournil de St Contest - Mme MARCIENNE M. RAULT

à ST CONTEST

  • Boulangerie TREMPU – Mme VIVIEN M. TREMPU

à ST GERMAIN DE TALLEVENDE

  • Aux Délices de Fabien – M. HAIRY

à TROUVILLE SUR MER

  • L’Horloge à Pain – M. Mme MAUDUIT

à VIRE

Publié le lundi 20 mars 2017

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU GROUPEMENT ARTISANAL DES BOULANGERS PÂTISSIERS DU CALVADOS

"…Notre travail est quotidien, nos tâches sont diverses et variées, parfois simples, d’autres fois plus compliquée...

L’avenir n’est pas ce qui va arriver mais ce que nous allons en faire – H. Bergson philosophe 19è

... faisons en sorte que le Groupement Professionnel prenne cette citation pour adage…»

C’est sur cette pensée positive que Pierre SERAIS, Président, a conclu son rapport moral de l’année 2016 lors de l’Assemblée Générale du 14 mars dernier qui s’est tenue dans les nouveaux locaux de IFS.

S’en est suivi la présentation des comptes par Olivier NIEL, de GESTELIA Basse-Normandie puis une intervention de Messieurs LHUILLIER et PAGET de la société BUREAU VERITAS avec laquelle le Groupement a signé un partenariat Ces derniers ont présenté en avant-première le site réservé aux adhérents et dont la mise en place sera bientôt effective.

Une initiative prometteuse et fédératrice.

Publié le mardi 14 mars 2017

Projet AGRI'PAIN

Visite des ateliers réservée aux boulangers


Contacté courant 2015 par Monsieur ETESSE de l’association REVIVRE, le Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados a été séduit par le projet de relancer une action de transformation de pains invendus en mouture destinée à l’alimentation animale du département.

Rappelons que, chaque année en France, ce sont 4,4 kg de pain par personne qui sont jetés à la poubelle !


A l'heure où le gaspillage alimentaire devient une cause nationale, l'idée était toute simple : plutôt que de dépenser de l'argent pour recycler le déchet que constitue un pain sec, invendu, pourquoi ne pas le collecter, et lui donner une deuxième vie après recyclage ?

Le projet AGRI’PAIN représente à la fois un intérêt économique, puisque son activité entre dans le cadre d’un projet d’insertion sociale et professionnelle de personnes en précarité sur l’agglomération caennaise mais a aussi un double intérêt environnemental. Il lutte à la fois contre le gaspillage en valorisant les invendus et contribue à apporter une alimentation animale complémentaire nutritive et aux qualités digestives reconnues (autant que le maïs en grains). La collecte du pain invendu se fait auprès de différents points de ventes du Calvados et notamment auprès des boulangeries artisanales.

Par le biais du journal d’informations trimestriel du Groupement Professionnel « La Grigne » adressé à l’ensemble des boulangers du département, l’association REVIVRE a pu faire une communication importante et percutante.


Le 15 novembre dernier, c’est un local entièrement équipé de matériel neuf que Pierre SERAIS et les membres du bureau ont été invités à inaugurer. Ce jour, l’ensemble des partenaires publics, contributeurs privés et soutien du projet ont pu d’assister à une démonstration du fonctionnement de la chaîne de production, de la découpe du pain au broyage, en passant par le séchage.

Puis, le 14 mars, l’association a proposé une visite « privée » de ses ateliers réservée aux boulangers.


Après plus de 6 mois d’existence, le projet a permis de créer huit emplois d’insertion qui seront portés à 14 au cours de l’année 2017 et sur les quelques 400 boulangers du département, plus du tiers participe !

L’Association a un objectif de plus de 500 tonnes de pains collectés sur 3 ans, le traitement s’élevant à ce jour à 300 kg de pain par jour. Ces débuts sont plus qu’encourageants

Lorsque l’activité aura atteint sa vitesse de croisière, d’ici à 2019, quelque 800 tonnes de pain seront collectées.

Le Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados, très fier de sa contribution « logistique » au projet souhaite qu’à l’avenir la structure ait suffisamment de moyens pour élargir ses tournées de récolte d’invendus à l’ensemble du département.

Une belle initiative économique et environnementale.

Publié le mardi 14 mars 2017

GALETTE AU CONSEIL DEPARTEMENTAL DU CALVADOS

C’est accompagné d’une délégation des Talmeliers du Bon Pain du Calvados mais aussi de la Présidente des Bouchers, Chantal COUTANCES, du Président des Charcutiers-Traiteurs, Claude BRETON et du Président des Pâtissiers du Calvados, Bruno MOULINET que le Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados a eu l’honneur et le plaisir de partager la galette avec Monsieur DUPONT, Président du Conseil Départemental du Calvados, le jeudi 19 janvier 2017.

Ce rendez-vous annuel a été l’occasion pour les artisans boulangers-pâtissiers de partager un moment de convivialité avec leurs instances représentatives mais aussi de défendre et promouvoir leur Artisanat.


Après avoir remercié les nombreuses personnes présentes, Pierre SERAIS, Président du Groupement Professionnel, a débuté son discours en mettant un focus sur la jeunesse et la formation. Pour l’occasion les deux centres de formation du département le lycée RABELAIS d’IFS et CIFAC (Centre Interprofessionnel de Formation de l’Artisanat du Calvados) de CAEN ont été invités.

Il n’a pas manqué de souligner que cette jeunesse, « bien que prêtant quelques fois à critique, regorge de jeunes apprentis ou élèves sérieux, travailleurs et plein d’avenir…qui valorisent la boulangerie et rendent le métier pérenne ».

Deux apprentis très prometteurs de la Maison NOEL à CAEN ont d’ailleurs, participé à la réalisation de la galette : Thibaut POIRIER, à peine plus de 15 ans et déjà en 1ère année de CAP et Alexis PADOAN, dont le parcours est déjà bien rempli pour son âge, puisqu’il est déjà titulaire du CAP boulanger et d’une Mention Complémentaire en boulangerie, et aussi titré au concours Interrégional du Pain d’AVENAY dans la catégorie des pains décorés et qui, cette année, passe son CAP pâtissier en connexe.

La vente a également été mise à l’honneur avec la présence d’Océane FLEURY, vendeuse en Mention Complémentaire à la boulangerie LEOPOLD à VILLERS BOCAGE, qui, après avoir remporté les sélections régionales du Trophée des Talents, du Conseil et de la vente en septembre dernier, s’est brillamment classée 3è à la finale nationale du Trophée des Talents, du Conseil et de la Vente.

Si, Pierre SERAIS l’a souligné, cette jeunesse est une force, il n’a pas manqué non plus de rappeler au Président du Conseil Départemental les faiblesses de la profession car, la boulangerie « n’est pas une entreprise tout à fait comme les autres ».

Un des sujets de grande préoccupation étant l’émergence des distributeurs de pains dans le Calvados, Pierre SERAIS, reconnaissant que certaines implantations se révélaient nécessaires dans des zones totalement désertifiées, a insisté que le fait que dans certains cas, elles allaient à l’encontre du maintien de l’activité socio-économique et a demandé plus d’étude et de concertation avant toute autorisation d’implantation. Il a rappelé aussi que la fiscalité devait être adaptée à la spécificité des métiers de proximité dont la productivité n’est pas comparable à celle de la grande distribution et, enfin, que la réglementation devait « arrêter de nous étouffer pour que nous continuions à exercer avec exaltation ce métier si exaltant »

Ecoutant avec beaucoup d’attention, Monsieur DUPONT a réitéré son soutien aux Artisans.

S’en est suivi la dégustation de la galette, réalisée et offerte par la Maison NOEL à CAEN, maison très attachée à la formation des jeunes et que le Groupement Professionnel n’a pas manqué de remercier chaleureusement pour sa collaboration et son savoir-faire qui a fait l’unanimité.


Publié le jeudi 19 janvier 2017

PIECES JAUNES 2017 : ETAPE DE CAEN

Mercredi 11 janvier 2017, dans le cadre de la 28è édition de l’opération « Pièces Jaunes », la délégation de la Fondation des Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France a fait étape au CHU de CAEN.

Après une visite du service de néonatalogie et de chirurgie pédiatrique, tout le monde s’est retrouvé dans le hall de l’hôpital pour un concert donné par 2 jeunes artistes Navii et Alma puis par le ténor normand Amaury Vassili.

S’en est suivi un goûter à destination des enfants hospitalisés et de leurs familles et des équipes des services enfants.

Associé à l’évènement, le Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados a souhaité intégrer les deux centres de formation en boulangerie du Calvados, le CIFAC de Caen et le lycée Rabelais à Ifs qui ont naturellement répondu présents.

Chacun a donc pu déguster de délicieuses galettes des rois offertes par les deux établissements représentés par Madame LEBLANC, Directrice et Monsieur TOUTAIN, enseignant pour le CIFAC et Messieurs TABOUREL et BACKHAUS enseignants, pour le lycée Rabelais d’Ifs.

Les galettes ont été réalisées par les jeunes du CIFAC de 1ère année de CAP Pâtisserie et ceux de Terminale bac pro boulangerie d’Ifs. Quelques-uns d’entre eux se sont portés volontaires pour participer à l’évènement et le goûter s’est déroulé en toute convivialité.

Le Président du Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados, Pierre SERAIS, dans un bref discours d’introduction, n’a pas manqué de saluer ces jeunes plein de talent et d’avenir pour leur «savoir-faire et leur savoir-être».

Publié le mercredi 11 janvier 2017

Finale du Trophée des Talents, du Conseil et de la Vente

La Normandie sur le podium !

Les concours « 7ème Trophée des Talents du Conseil et de la Vente en boulangerie-pâtisserie » et « 36ème Concours des Meilleurs Jeunes Boulangers » de France se sont déroulés, dans le cadre de la Semaine de l’Excellence, dans le département de la Seine Maritime, du 22 au 24 novembre 2016.


Créé en 1981, le concours du Meilleur Jeune Boulanger a pour but de mettre en valeur la boulangerie, susciter des vocations chez les jeunes et leur permettre de concourir ensuite au Brevet Professionnel, au Brevet de Maîtrise et aux Meilleurs Ouvriers de France mais veut aussi sensibiliser l'opinion publique sur le métier.

A l’instar des jeunes boulangers, le Trophée des Talents, du Conseil et de la Vente, destiné au personnel de vente en boulangerie-pâtisserie, vise à encourager les candidats à développer leurs compétences à la vente-conseil en boulangerie-pâtisserie et à valoriser les entreprises auprès des consommateurs.


Océane FLEURY, élève en Mention Complémentaire Vente au CIFAC de CAEN et apprentie à la boulangerie LEOPOLD à VILLERS BOCAGE qui avait remporté les sélections régionales à COUTANCES le 21 septembre dernier s’est brillamment classée 3ème.

Elle sera reçue en janvier prochain à l’Elysée par le Président HOLLANDE.

Souhaitons que cette belle et unique expérience suscite des vocations chez ses collègues vendeurs et vendeuses !


Résultats du Trophée des Talents du Conseil et de la Vente en boulangerie-pâtisserie

1er Aysenur ORAL (76)

2ème Audrey NONET (49)

3ème Océane FLEURY (14)

4èmes ex-aequo Paul BONIER (78)

Loïs JULLIAN (13)

Aurore SPAETER (28)

Résultats du 36ème MJB (2 des 3 premiers finalistes représenteront l’équipe de France du Concours International des jeunes boulangers 2018)

1er Stéphane GIROUD (42)

2ème Robin BORDERON (49)

3ème Fanny MANTEY (70)

4èmes ex-aequo Benjamin AURIAU (81)

Killian BALLANGER (76)

Guillaume COMTE (30)

Angélique GARAUD (92)

Publié le mardi 22 novembre 2016

Les 4èmes Rencontres de la Boulangerie du Calvados

Les 4èmes Rencontres de la Boulangerie Pâtisserie du Calvados ont eu lieu le dimanche 30 octobre 2016 à la salle La Comète à BAYEUX.

Elles se sont déroulées cette année en partenariat avec le Festival International du Cirque de BAYEUX.

Le Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados a eu le plaisir d’offrir aux artisans boulangers une belle soirée aux décors inspirés du thème du cirque dans une superbe salle moderne particulièrement adaptée aux réceptions.

Ce partenariat a été une nouvelle fois l’occasion, pour la boulangerie artisanale calvadosienne, de donner l’image d’une profession qui s’investit, qui s’implique, avec les villes de son département, dans le milieu culturel ou sportif.

L’animation musicale a été assurée par le duo Osmose connu notamment pour ses prestations dans les plus grands hôtels, restaurants et casinos mais aussi pour ses participations à des émissions télévisées dont « N'oubliez pas les paroles » avec Nagui, ainsi que « Un Air de Famille » présenté par Virginie Guilhaume sous le parrainage de Gilbert Montagné et le repas a été préparé par le traiteur Patrick DANET[, membre des Toques Normandes (association fondée en 1980 promouvant une cuisine créative et de qualité qui valorise les produits du terroir) notamment connu pour avoir été choisi par l’Elysée et la préfecture pour préparer le repas des Ambassadeurs et de la délégation étrangère au château de BENOUVILLE le 6 juin 2014.

Ce sont plus de 200 personnes qui se sont réunies : boulangers en activités, adhérents au Groupement Professionnel ou non, boulangers retraités, partenaires de la profession (meuniers, marchands de matériels et produits de service pour boulangerie-pâtisserie, assureurs, marchands de fonds, ...), élus...

Au cours de la soirée, les jeunes de l’Ecole de Cirque André HEBERT ont présenté quelques-uns de leurs numéros [/gras]sous l’œil attentif et fier d’Arnaud TANQUEREL, 1er adjoint à la mairie de BAYEUX mais aussi Président fondateur du Festival et de l’Ecole.


Un peu avant le dessert, le Président Pierre SERAIS a remis la médaille d'Or de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française à Loïc GEORGES, ancien boulanger de VERSON, pâtissier de formation, tout juste retraité, pour plus de 40 ans d’activité et a salué son investissement de longue date auprès de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

Ces rencontres ont également été l’occasion de distinguer le personnel de boulangerie, composante incontestable et incontestée de l’entreprise.

Les salariés de la boulangerie l’Epi d’Or à PONT L’EVEQUE (M. et Mme LEMONNIER) étaient de ceux-là :

- Myriam LEROY, responsable vendeuse, médaille d’argent pour plus de 20 ans d’activité

- Catherine ROPARTZ, vendeuse, médaille d’or pour plus de 25 ans d’activité

- Frédéric QUEVREUX, pâtissier responsable de production, médaille d’argent pour plus de 20 ans d’activité

- Bertrand BUTET, boulanger, médaille d’or

-

Les salariés de la boulangerie SERAIS à FALAISE ont également été récompensés :

- Odette GUILLE, vendeuse, a été décorée de la broche « épi de blé » pour plus de 40 ans d’activité (et au sein de la même maison !).

- François LE SOUDIER, pâtissier, médaille de bronze pour plus de 15 ans d’activité

- Yves GIRARD, boulanger, médaille d’argent pour plus de 20 ans d’activité


Chacun a pu se détendre, se rencontrer, partager ses expériences dans un cadre détendu et festif.

Le Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados remercie chaleureusement tous les participants à cette manifestation et tous les partenaires sans qui une fête d'une telle qualité n'aurait pas été réalisable.


De nombreuses surprises vous attendent pour l’édition 2017 à laquelle nous espérons vous retrouver encore plus nombreux, encore plus joyeux !



Publié le dimanche 30 octobre 2016

Nouvelle année, nouveaux locaux !

24 octobre 2016 : départ pour IFS !

Après plus d'un an d'attente (le temps de la construction), à deux pas du lycée RABELAIS, juste à côté de l'AFPA, le Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados a posé ses valises dans ses nouveaux locaux, au 6bis rue Anton TCHEKHOV le 24 octobre dernier.

Le numéro de téléphone et l'adresse électronique restent inchangés:

02.31.93.52.44

maison-de-la-boulangerie@wanadoo.fr

Votre secrétariat est ouvert du lundi au vendredi de 9 heures à 12 heures et de 13h30 à 17h30.

Nous vous y attendons nombreux pour vous renseigner et vous orienter dans votre quotidien de boulanger !

Publié le mercredi 26 octobre 2016

12 septembre 2016 : 1er Univers Boulangerie en région

C'est en présence d'Hervé MORIN, président de la région normandie et de Didier PERALTA, élu du département, que plus d'une centaine de personnes a assisté au premier Univers Boulangerie qui se tenait au Conseil Régional de ROUEN.


La séance a été ouverte par le président de la Confédération Nationale, Jean-Pierre CROUZET, qui a accueilli cette première session à ROUEN "avec un plaisir tout particulier", la ville étant le siège de l'Institut National de la Boulangerie Pâtisserie, pôle d'excellence s'il en est !


C'est Philippe MAUPU, Secrétaire Général de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française qui a lancé les interventions en présentant la Confédération comme une organisation au service d'un collectif mais aussi capable d'interventions individuelles.


Puis, Mehdi CAUSANAL-HAJI, Avocat associé au Cabinet Barthélémy s'est intéressé au social en tant que vecteur de l'efficacité économique de l'entreprise.

Ensuite, Jean-Luc PINSON, consultant spécialiste du commerce et du marketing a évoqué l'intérêt de l'Internet et des technologies de la communication dans les différents aspects de la gestion de l'entreprise de proximité.


Jean-François ASTIER, Directeur Général de l’Institut National de la Boulangerie Pâtisserie, s'appuyant sur une étude de Giraconseil (expert en étude du marché de la consommation alimentaire), a, lui, expliqué les différentes possibilités pour s'adapter aux nouveaux modes de consommation.

Enfin, Dominique ANRACT, Claude BATEL, présidents de groupements professionnels, Xavier CASALINI, juriste à la Confédération Nationale et Philippe SACHETTI, consultant, tous membres du groupe REGAIN, ont présenté les premiers résultats de l'enquête réalisée auprès des boulangers afin de déterminer leurs attentes vis-à-vis du syndicalisme.


Le Président CROUZET, a clôturé ce premier Univers Boulangerie en région en remettant la Médaille d'Or de la Jeunesse, des Sports et de l'Engagement associatif à André SOURDON, président du Groupement Professionnel de l'Eure et du Groupement Régional normand.


Intervenants et participants se sont ensuite réunis autour d'un verre pour poursuivre les débats...


Merci à Véronique DEFER, secrétaire du Groupement Professionnel de l'Eure et à Alain DECOUFLET, secrétaire de la Seine-Maritime, pour l'excellente organisation de la manifestation.



Publié le jeudi 29 septembre 2016

FINALE MAF BOULANGERIE 2016

Le Groupement des Meilleurs Ouvriers de France de Normandie s’est associé au lycée RABELAIS d’IFS pour organiser la finale Nationale du Concours des meilleurs Apprentis Boulangers de France

Ce Concours, organisé à l’initiative de la société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France implique l’excellence des jeunes, motivés dans tous les métiers répertoriés dans les centres de formation. Ces 99 métiers ont permis à plus de 5000 jeunes de participer au concours 2016.

300 candidats boulangers ont participé cette année au concours dans les différentes régions sous la tutelle des MOF, 80 ont été médaillés pour l’excellence de leur travail.

14 ont été retenus pour participer à la finale nationale le 26 septembre dernier au lycée RABELAIS d’IFS et ont été évalués par un jury composé de plusieurs meilleurs ouvriers de France.

Les titrés étaient au nombre de 4, chacun ayant obtenu une moyenne de 18 sur 20 au terme d’une épreuve de 8 heures durant laquelle ils devaient réaliser différents types de pains et viennoiseries ainsi qu’une décoration créative sur le thème du cirque.

Sont titrés MAF boulangers 2016 :

  • Arthur MERLET de l’ESFORA – Espace de Formations par Alternance (Chambre de Métiers) de la ROCHE SUR YON
  • Vincent MARCHEBOUT des Compagnons du Devoir de BORDEAUX
  • Eva FLORIN du Lycée Professionnel Saint Michel de BLANQUEFORT
  • Lucile TUAL du Lycée Professionnel RABELAIS d’IFS

Saluons et remercions Yann TABOUREL, professeur de Lucile, et lui-même MOF en boulangerie pour l’organisation parfaite de cette manifestation prestigieuse.

Publié le lundi 26 septembre 2016

Sélections régionales du Trophée des Talents, du Conseil et de la Vente et du Meilleur Jeune Boulanger 2016

Une jeune Calvadosienne à la finale nationale !


Le mercredi 21 septembre, se sont déroulées les sélections régionales du Meilleur Jeune Boulanger 2016 et du Trophée des Talents, du Conseil et de la Vente à l’IFORM (Centre de Formation d’Apprentis de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Manche) à COUTANCES.

Organisés cette année par le Groupement Professionnel de La Manche et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du département, les 2 concours ont révélé de talentueux et prometteurs acteurs de la boulangerie et de la vente. Les jurys ont eu bien du mal à départager l’ensemble des candidats tant chacune et chacun avait fait preuve de beaucoup de professionnalisme.

Le jeune Florian LEPETIT, élève en terminale bac pro au lycée RABELAIS d’IFS s’est brillamment placé 2è du concours des sélections régionales du Meilleur Jeune Boulanger 2016.

Concernant la vente, la sélection a été remportée par Océane FLEURY, élève en Mention Complémentaire Vente au CIFAC Centre de Formation des Apprentis) de CAEN et apprentie à la boulangerie LEOPOLD à VILLERS BOCAGE.


La jeune fille ira défendre les couleurs de sa région à la finale nationale lors de la semaine de l'Excellence qui se déroulera du 22 au 24 novembre 2016 à ROUEN.

Publié le mercredi 21 septembre 2016

La Fête du Pain s’invite à SAINT MARTIN DE FONTENAY…

Mercredi 25 Mai, à l’occasion de la Fête du Pain, Amandine PAGNY, responsable de la Bibliothèque Municipale de ST MARTIN DE FONTENAY, organisait une animation « RDV Conte ! » en partenariat avec la boulangerie de la commune et avec « l’appui logistique » (documentation) du Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados.

20 enfants âgés de 4 à 11 ans, répartis en 2 groupes ont d’abord partagé quelques lectures puis, le public a été accueilli par Christelle et Romain LETELLIER, boulangers installée depuis 2003 et François GICQUERE, un des ouvriers de la « maison ».

Une fois les lieux découverts et la présentation du matériel faite, direction le fournil où les enfants ont pu s’essayer à la confection de pain : préparation de la pâte, pétrissage puis enfournement (par le boulanger, bien sûr !).

Pendant la cuisson, enfants et accompagnateurs se sont vus offrir une dégustation de pains reprenant le thème de la Fête du Pain 2016 « Variez les plaisirs » : Pain au maïs et strawberry (fraises), Pain Brié, Pain Pastoureau et Pain aux fruits : un véritable ballet de saveurs et d’odeurs, bref, une belle découverte !

Chacun est reparti avec son précieux petit pain tout chaud, un sac de documentation et un grand sourire aux lèvres.

Merci à Madame PAGNY pour ces informations.

Publié le mercredi 25 mai 2016

Assemblées Générales Extraordinaire et Ordinaire

Le Président SERAIS reconduit dans ses fonctions


«…Vous le voyez, votre Groupement Professionnel n’a pas chômé en cette année 2015. Un gros travail de représentation a été fourni mais aussi, d’actions, de réflexion, de prospection, en étant présents en un maximum d’endroits.

Aux nouveaux adhérents au Groupement, nous avons dû soustraire les cessations d’activité et les mauvais payeurs.

Nous avançons d’un pas et demi et reculons d’un ! La marche est longue et difficile mais elle n’est pas insurmontable !

« [gras]La difficulté est un obstacle qui se surmonte par la persévérance [/gras]».

Le boulanger est persévérant et je suis boulanger. La difficulté ne me fait donc pas peur ! »

C’est sur ces mots que Pierre SERAIS, Président du Groupement Professionnel de la Boulangerie du Calvados a conclu son rapport moral de l’année 2015.


En effet, le mardi 19 avril 2016 , le Groupement Professionnel de la Boulangerie du Calvados a tenu ses Assemblées Générales Extraordinaire puis Ordinaire.


Les adhérents ont tout d'abord adopté la nouvelle dénomination du groupement qui désormais s'appelle "le Groupement Artisanal des Boulangers Pâtissiers du Calvados" puis le nouveau texte des statuts le régissant, sous le contrôle de leur avocate Maître LIOT.

S’en est suivi le rapport d’activité de l’année passée puis la présentation des comptes par Olivier NIEL, de GESTELIA Basse-Normandie.

Après la levée de séance, les mandats du Président et des membres du bureau arrivant à leur terme, un nouveau Conseil d'Administration a été nommé pour élire les membres du bureau pour les 3 prochaines années.

Pierre SERAISa été reconduit dans ses fonctions de Président, tout comme Denis ROSALIE, 1er vice-Président et Serge MAUGER, 2ème vice-Président.

Philippe LEFEBVRE, boulanger à CAEN, a pris la fonction de Trésorier, secondé par Michel JOURDAIN, auparavant, 3è vice-Président.

Sébastien LEMONNIER, boulanger à PONT L'EVEQUE, a, quant à lui, pris la fonction de secrétaire, suppléé par Francis FEUILLET, boulanger à BRETTEVILLE SUR ODON.


L'équipe va poursuivre les actions menées depuis plus de 3 ans et devrait intégrer ses nouveaux locaux à IFS au 3è trimestre de l'année 2016.

Publié le mardi 19 avril 2016

Tour de Normandie 2016 suite...

Etape Trévières-Villedieu-les-Poêles: la Maison de la Boulangerie de nouveau au départ !

Des roches calcaires de Trévières à la fonderie de cloches de Villedieu...

Samedi 26 mars à Trévières, petit village tout proche des plages du débarquement d'Omaha qui a vu naître l'écrivain Octave MIRBEAU en 1848 et sera libéré presque 100 ans plus tard - le 10 juin 1944 - par les troupes alliées, Denis ROSALIE, 1er vice-Président du Groupement Professionnel de la Boulangerie du Calvados, Claude CHANCOIGNE, la secrétaire du Groupement, Claudine et Jean-Yves BONAMY et Charles LECARDONNEL et son épouse, tous quatre membres de la Confrérie des Talmeliers du Bon Pain du Calvados, étaient au départ de l'avant-dernière étape de cette 36ème édition du Tour de Normandie.

Pour l'occasion, tout comme pour l'étape Mondevillaise, les organisateurs du Tour avaient mis un stand à la disposition du Groupement Professionnel.

Pas moins de 600 chouquettes artisanales ont été proposées à la dégustation tout au long de la matinée jusqu’au départ des coureurs.

Une nouvelle fois, visiteurs, exposants et membres du Tour ont pu goûter à ce petit plaisir gourmand qu'est la chouquette artisanale !

Pour cela, le Groupement Professionnel avait fait appel aux 2 boulangeries de la commune : "L’Épi des Marais" (M. OLARD) et "le Fournil de Trévières" (M. LEROSEY) ainsi qu'à la boulangerie de la Cambe "Au Pêché des Délices" (M. Mme FONTAINE). C'est d'ailleurs Anita FONTAINE avait suggéré de proposer des chouquettes au lieu des traditionnelles mini viennoiseries des années passées.

Une excellente suggestion puisque de nombreux "suiveurs" du Tour déjà présents à l'étape du mardi avaient reconnu la Maison de la Boulangerie grâce à ses petites pâtisseries boulangères.


Rendez-vous est pris pour 2017 !

Publié le samedi 26 mars 2016

Tour de Normandie 2016

Etape Mondeville-Forges les Eaux: la Maison de la Boulangerie au départ!

La ville de Mondeville fait son retour sur le tracé du Tour de Normandie.

Pour cette première étape, Denis ROSALIE, 1er vice-Président du Groupement Professionnel de la Boulangerie du Calvados, son épouse, Michel JOURDAIN, 3è vice-Président et la secrétaire, ensuite rejoints par Serge MAUGER, 2è vice-Président, étaient au départ mardi 22 mars tenant un stand aux couleurs de la Maison de la Boulangerie. Partenaires « culinaires » de cette étape calvadosienne du Tour de Normandie, ils ont offert une dégustation de chouquettes pendant près de 3 heures jusqu’au départ des coureurs, le but étant de faire-valoir l’artisanat boulanger auprès des consommateurs et la notion de plaisir et de partage que reflète la profession.

Visiteurs, organisateurs, exposants et même forces de l’ordre ont pu savourer les petites pâtisseries boulangères fabriquées par les 3 boulangers de la commune : la boulangerie Croquant et Macaron, la boulangerie Leroux et la boulangerie Mauger.

La prochaine étape dans le Calvados partira le samedi 26 mars de Trévières, commune du Bessin. La Maison de la Boulangerie sera de nouveau au départ pour offrir les chouquettes fabriquées par les 2 boulangers de Trévières, le Fournil de Trévières et l’Epi du Marais et par la boulangerie de la Cambe « Au Pêché des Délices ».

Depuis plusieurs années, ce partenariat local généreux et gourmand est très apprécié. Il reflète l’esprit d’une boulangerie impliquée dans la vie culturelle et sportive des villes de son département, un clin d’œil à l’opération REGAIN car le résultat est de 100 % de satisfaits !

Publié le mardi 22 mars 2016

Sélections régionales des Olympiades des Métiers

Dimanche 20 mars 2016, le CIFAC (Centre Interporfessionnel de Formation de l'Artisanat du Calvados ) organisait une journée portes ouvertes.

Parallèlement, en ce premier jour de printemps, le CFA de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat Interdépartementale Calvados-Orne y organisait un évènement marquant : les sélections régionales des Olympiades des Métiers (ou Wordskills France).

Plus de 1300 visiteurs ont pu ainsi découvrir les métiers proposés en formation au CIFAC et assister au déroulement des épreuves dans 5 catégories :

- 5 candidats en Pâtisserie confiserie

- 5 candidats en Boulangerie

- 3 candidats en Boucherie

- 2 candidates en Prothèse dentaire

- 2 candidats en Coiffure

Pour l’occasion, Pierre SERAIS, Président du Groupement Professionnel de la Boulangerie du Calvados était venu remettre les trophées aux lauréats, parmi lesquels le MJB 2013 : Anthonin RACINET.

Les mercredi et jeudi suivant se déroulaient les sélections régionales des Olympiades en technologie de l’automobile et cycles et motocycles pour lesquelles 12 candidats Manche-Calvados-Orne en technologie de l’automobile et 2 en motocycles, relevaient le défi.

C’est à Bordeaux, en mars 2017, que tous les lauréats régionaux s’affronteront dans le but d’intégrer l’équipe de France, et peut-être, participer aux compétions mondiales à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) en octobre 2017.

Le palmarès :

  • Pâtisserie : Louis AGNELLET, apprenti au CIFAC en première année de BTM chez Monsieur Alban GUILMET à CAEN (14)
  • Boulangerie :[ Pierre-Emmanuel VARGAS apprenti au CIFAC, en première année de BP chez Monsieur Frédéric LALOS à BOULOGNE BILLANCOURT (92)
  • Boucherie : Nicolas CANU, apprenti au CIFAC, titulaire d’un BP boucher et en formation connexe charcuterie chez Monsieur Alain DEMEME à HONFLEUR (14)
  • Prothèse dentaire : Orlane VAUGUET, apprentie au CIFAC en première année de BTM chez Madame Virginie LABELLE à HEROUVILLE-SAINT-CLAIR (14)
  • Coiffure : Mathieu LEGER, titulaire d’un BP coiffure.
  • Technologie automobile : Mathieu LELIEVRE du lycée Jules Verne à MONDEVILLE (14)
  • Motocycles : Léo LEGAND, apprenti au CIFAC en CAP chez Monsieur Mickaël PHILIPPE à MARIGNY (50)


Ces Olympiades ont une fois de plus démontré que l’apprentissage, véritable pari sur l’avenir, est une voie qui mène vraiment nos jeunes à l’excellence !


Merci à Myriam RENAUD, responsable d’unités pédagogiques du CIFAC pour l’ensemble des informations communiquées ci-dessus.

Publié le dimanche 20 mars 2016

Challenge Pont d'Ouilly Initiatives 2016

Le jeudi 7 janvier s’est déroulé le 18ème salon de la fève à PONT D’OUILLY. Parallèlement, était organisé le Concours de Galette où 23 amateurs et professionnels étaient réunis pour noter les 34 réalisations. Les galettes, réparties en trois catégories – amandes, amandes pommes, fantaisie - étaient jugées sur leur présentation, leur aspect à la coupe, leur feuilletage, leur crème d'amande et leur saveur.

Monsieur MARTIN, Président de PONT D’OUILLY Initiatives, a remis les prix en présence de Madame le Maire, Monsieur BAILLIART député de LISIEUX, et de Pierre SERAIS, Président du Groupement Professionnel de la Boulangerie du Calvados. Ce dernier a félicité les organisateurs et insisté sur les valeurs de travail et de partage que porte la boulangerie-pâtisserie, un métier de Tradition dont la galette est une parfaite illustration.


Résultats du concours Challenge 2016


Challenge Pont-d'Ouilly Initiatives M. Jules Sébastien - Aunay-sur-Odon


Challenge de l'Océane M. Rocher Cédric - Falaise


Galette amandes

Patrons

  • Galette d'Or : Le Fournil de la Graverie - La Graverie
  • Galette d'Argent : M. Rocher Cédric - Falaise
  • Galette de Bronze : M. Jules Sébastien - Aunay-sur-Odon

M. Lechevrel Fabrice - Vimoutiers

Ouvriers

  • Grand prix d'excellence : M. Papillon Sébastien - chez Le Fournil de la Graverie - La Graverie
  • Prix d'excellence : M. Thiennette Cyril - chez Le Fournil de Bretteville - Bretteville-sur-Odon
  • Grand prix d'honneur : M. Leroy José - chez Le Fournil de Bretteville - Bretteville-sur-Odon


Apprentis

  • Grand prix d'excellence : M. Lenoir Bastien - chez M. Binet Anthony - Barenton
  • Prix d'excellence : M. Foucu Kévin - chez M. Coeuret - Trun


Galette amandes pommes

Patrons

  • Pomme d'Or : Le Fournil de la Graverie - La Graverie
  • Pomme d'Argent : M. Rocher Cédric - Falaise
  • Pomme de Bronze : M. Jules Sébastien - Aunay-sur-Odon


Ouvriers

  • 1er prix : M. Martinetti Axel - chez M. Desaintjean - Athis-de-l'Orne
  • Prix d'excellence[/italique] M. Papillon Sébastien - chez Le Fournil de la Graverie - La Graverie


Galette fantaisie

  • Grand prix d'excellence : M. Lenoir Bastien - chez M. Binet Anthony - Barenton
  • Prix d'excellence : M. Papillon Sébastien - chez Le Fournil de la Graverie - La Graverie
  • Grand prix d'honneur : M. Jules Sébastien - Aunay-sur-Odon

M. Leroy José - chez Le Fournil de Bretteville - Bretteville-sur-Odon


Amateurs

Prix spécial du Jury : Mme Wierczynski Evelyne - Pont-d'Ouilly

Publié le jeudi 07 janvier 2016

Le tout premier site dédié à l'emploi en Basse-Normandie dans le domaine de l'artisanat et du commerce est arrivé !

La Commission Paritaire Régionale Interprofessionnelle de l’Artisanat de Basse-Normandie est un lieu d’échange et de concertation regroupant les partenaires sociaux (UPA, CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT FO) représentants de l’artisanat dans notre région.

Cette instance est la résultante de l’accord du 12 décembre 2001 sur le dialogue social dans l’artisanat.

Le site Internet de la CPRIA concernant l’emploi en Basse-Normandie vient tout juste d’aboutir et son inauguration a eu lieu le vendredi 09 octobre dernier.

Ce site est spécifiquement dédié aux artisans et commerçants de proximité, implantés en Basse-Normandie.

Ces offres d’emploi peuvent être de toutes natures : CDD, CDI, contrats apprentissage, contrats d’avenir, contrats de professionnalisation …temps pleins, temps partiels …

Ce site dédié à l’artisanat et commerces de proximité est fait pour vous – domaines du service, du bâtiment, des métiers de bouche - et a pour objectif de vous aider et vous accompagner dans vos recrutements et dans la gestion de votre personnel.

Ce site est une grande première en France puisque aucun site spécifiquement dédié à l’emploi dans le domaine de l’artisanat et du commerce de proximité n’existait jusqu’à ce jour sur un territoire spécifique. Il répond à une problématique de recrutement en local/régional et vient en complément du site de Pôle Emploi avec lequel une convention régionale a été signée.


Rendez-vous sur http://www.cpria-basse-normandie.fr/

pour déposer votre offre.

Publié le mardi 20 octobre 2015

GESTELIA Basse-Normandie Association d'expertise comptable vous informe

Déduction exceptionnelle en faveur de l'investissement


Le bulletin officiel des Finances Publiques-Impôts publié le 21 avril dernier instaure une déduction exceptionnelle en faveur de l'investissement à hauteur de 40%.

Ce dispositif concerne les entreprises soumises à l'impôt sur les sociétés ou l'impôt sur le revenu (régime réel d'imposition) peuvent déduire de leur résultat imposable une somme égale à 40 % de la valeur d'origine de biens (limitativement énumérés), qu'elles acquièrent ou fabriquent à compter du 15 avril 2015 et jusqu'au 14 avril 2016 et qui sont éligibles à l'amortissement dégressif prévu à l'article 39 A du code général des impôts (CGI).

Ces biens peuvent être acquis, fabriqués, pris en crédit-bail ou loués avec option d’achat.


Biens d'équipement éligibles :

Ces biens (neufs obligatoirement ou assimilés neufs au sens fiscal) doivent relever de l’une des catégories suivantes :

- les matériels et outillages utilisés pour des opérations industrielles de fabrication ou de transformation à l'exclusion du matériel mobile ou roulant affecté à des opérations de transport ;

- les matériels de manutention ;

- les installations destinées à l'épuration des eaux et à l'assainissement de l'atmosphère ;

- les installations productrices de vapeur, de chaleur ou d’énergie à l’exception des installations de production d'énergie électrique dont la production bénéficie de tarifs réglementés d'achat sous réserve des matériels destinés à une production d'énergie électrique bénéficiant d'un tarif réglementé) ;

- les matériels et outillages utilisés à des opérations de recherche scientifique ou technique.

Concernant plus particulièrement les professions de Boulanger et Pâtissier, on notera notamment les matériels suivants :

- Les fours de boulangers (démontables avec élévateur manuel).

- Pétrins, Diviseuse, Façonneuse.

- l'équipement d'extinction et de détection d'incendie (avertisseurs, pompes à incendie, grinnels (il s'agit de canalisations d'eau s'ouvrant à une température donnée).

- l'appareillage permettant la détection des vols et la protection contre le vol ;

- une balance électronique qui enregistre et totalise les recettes correspondant aux ventes successives.

En revanche, sont clairement exclus du dispositif :

- vitrines réfrigérées utilisées par les commerçants et qui sont destinées à la présentation commerciale des produits - Un matériel de surgélation d'un volume de 300 à 500 litres, utilisé par un commerçant ou un artisan, ne peut pas, en principe, en raison de sa faible capacité, être considéré comme un bien d'équipement industriel susceptible de faire l'objet d'un amortissement dégressif.

[gras]En cas de doute, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre comptable.[/gras]


Mise en œuvre :

La déduction de 40%, calculée sur la valeur d’origine des biens, hors charges financières, est répartie linéairement sur leur durée d’utilisation.

La déduction s’opère de manière extra-comptable et elle se cumule avec l’amortissement du bien.

Exemple pour l’acquisition d’un matériel (éligible) au 1er juillet 2015, dont le prix hors taxe est de 60 000 € amortissable selon le régime dégressif et dont la durée d'utilisation est de cinq ans.

En surplus de l'amortissement dégressif, l'entreprise pourra pratiquer une déduction exceptionnelle supplémentaire calculée comme suit :

Détail du calcul Montant de la déduction exceptionnelle à l'investissement


2015 (60 000 x 40%) x 20 % x 6/12 = 2.400 €

2016 (60 000 x 40 %) x 20 % = 4.800 €

2017 (60 000 x 40 %) x 20 % = 4.800 €

2018 (60 000 x 40 %) x 20 % = 4.800 €

2019 (60 000 x 40 %) x 20 % = 4.800 €

2020 (60 000 x 40%) x 20 % x 6/12 = 2.400 €


Total 24 000 €

Publié le lundi 17 août 2015

INFO POLE EMPLOI

L’IMMERSION PROFESSIONNELLE – PMSMP


L’immersion professionnelle est aussi appelée Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP). On parlait auparavant d’Evaluation en Milieu de travail (EMT).


Qu’est-ce ?

L’entreprise accueille pendant une durée limitée (le plus souvent un mois) un demandeur d’emploi, un jeune, un salarié en insertion, un travailleur handicapé… pour faire découvrir les métiers du secteur, initier un recrutement pour un emploi durable ou aider à la validation d’un projet professionnel.

Les périodes d’immersion professionnelle visent à promouvoir et valoriser les métiers, le secteur d’activité de l’entreprise auprès de jeunes, de demandeurs d’emploi, pour préparer un recrutement.

Ces périodes peuvent conforter le bénéficiaire dans le choix d’un métier au travers d’une mise en situation auprès de professionnels confirmés et ainsi sécuriser un éventuel recrutement de la personne dans l’entreprise.

[gras]Comment faire ?[/gras]

L’entreprise peut contacter son conseiller Pôle emploi afin de :

? rencontrer des candidats souhaitant effectuer une période d’activité en lien avec les métiers proposés

? connaître les différentes étapes : signature d’une convention, désignation d’une personne chargée du suivi du bénéficiaire au sein de votre entreprise.


Pendant la période d’immersion professionnelle, le bénéficiaire conserve le statut qu’il avait à son entrée en immersion (demandeur d’emploi, salarié…).

- Pour le demandeur d’emploi l’indemnisation se poursuit.

- Pour le salarié en insertion dans une autre structure, l’accord de son employeur est requis. Le contrat peut être suspendu. À l’issue de la période, le salarié réintègre son poste. La structure d’accueil n’a pas de rémunération à lui verser.


POLE EMPLOI : DES EQUIPES DEDIEES AUX ENTREPRISES


Vers une relation plus personnalisée

Devenir l'interlocuteur de confiance des entreprises pour réduire les difficultés de recrutement et favoriser le retour à l'emploi des demandeurs d'emploi est un des axes prioritaires du plan stratégique Pôle emploi 2020.

La mise en œuvre du projet « équipes à dominante entreprise », dans chaque agence, permettra aux conseillers de réinvestir la relation entreprise pour favoriser le placement des demandeurs d’emploi.

L'installation des Conseillers dédiés à la Relation Entreprise est une priorité affirmée de Pôle emploi avec en ligne de mire l’amélioration de la satisfaction des entreprises mais aussi une plus grande efficacité des actions menées sur le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi.


Pour connaître votre conseiller entreprise, prenez contact avec votre pôle emploi habituel ou téléphonez au 39 95.

Publié le lundi 17 août 2015

Donner du bonheur c’est simple, facile et gratuit !

La recette du Bonheur


Savoir faire preuve de Bienveillance

Offrir de la jOie

Rester Naturel

Faire preuve d’Humilité

Et d’Enthousiasme

Par un geste Universel

Un souRire


Commençons par un Sourire !


Un bonjour souriant, c’est le petit déclic qui démarre bien l’entretien.

Un sourire est essentiel seulement s’il est sincère.

Sourire, c’est séduire, on parle un langage silencieux et universel.

Un sourire est contagieux, on l’envoie pour mieux le recevoir.

Sourire permet de prendre du recul face à des situations délicates et la communication passe beaucoup mieux.

Un sourire, cela se voit, s’entend et inonde son entourage d’ondes positives.

On prétend qu’il faut moins de muscles pour sourire que pour faire la tête.

Alors ne vous fatiguez pas inutilement :

Vous, boulangères, vendeuses, qui êtes là pour servir, donnez votre plus joli sourire car vous donnerez un bout de bonheur !

Vous boulangers qui restez dans l’ombre, offrez votre sourire jusque dans la boutique en mettant en avant le pain Sourire !

Publié le jeudi 04 juin 2015

Identifiez-vous !

Une réelle attente des consommateurs !

93% des personnes interrogées pensent qu'il est important de pouvoir identifier un boulanger "de métier"

93% d'entre elles pensent aussi que c'est une bonne initiative de créer une enseigne pour que les consommateurs puissent identifier plus facilement une boulangerie

65% des personnes interrogées pensent que même si elles connaissent leur boulanger et achètent leur pain le plus souvent chez lui, il est important qu'il appose cette enseigne sur sa façade.

Le 1er kit (l'enseigne lumineuse) est à 478 € HT livré (tarif adhérent hors pose) et le 2ème kit (la plaque émaillée) est à 99.90 € HT livré (tarif adhérent).

Le premier pas pour informer officiellement le consommateur qu'il est bien devant une boulangerie.

Publié le lundi 15 avril 2013

Événement à venir

Offres d'emploi

Partenaires